vendredi 4 février 2011

Day 2 : Boston

13 janvier.
Après le petit déjeuner, nous sommes partis. Un beau soleil nous attendait dehors, mais de la neige aussi.



Après avoir erré un peu sur les routes du Connecticut--où il y avait de jolies maisons enneigées--, nous avons retrouvé la bonne voie ; voie qui s'avérait payante un peu plus loin... nous avons donc pris la dernière sortie avant péage (last exit before toll), direction Boston... mais à un moment donné, on s'est quelque peu perdu, pas au fin-fond de a cambrousse, mais on ne savait plus quelle route prendre. Une dame, nous voyant dans l'expectative, s'est arrêtée, est descendue de sa voiture, et nous a indiqué le chemin. C'était celui de la route payante, mais bon, ça nous a permis de nous repérer tout de même :) .






Nous voici donc dans le Massachusetts. Nous nous arrêtons à Chesnut Hill... Difficile de se garer. Mais on trouve une place sur un parking (réservé à la clientèle et où on ne peut rester que 90' maximum... Qu'à cela ne tienne, on se gare là de toute façon, y'a pas de système de ticket...) et on va manger dans un "grill" un peu bruyant et où ils ne prennent pas non plus les Traveller's Cheques. On commence à se demander si quelqu'un les prend dans ce pays :p. Bref...
A la fin du repas je demande à la serveuse comment aller à Boston en bus et elle me montre l'endroit où il s'arrête. En fait de bus, c'est un véhicule mélange de bus, de tramway et de métro puis qu'il s'arrête à des stations et on paye comme dans un bus, il est sur des rails et il va aussi en sous-terrain et là pour y accéder on achète un ticket et passe un tourniquet comme dans un métro).
On arrive dans Boston, aux environs de là où on devait aller (i.e. l'endroit où est né Edgar Poe). On cherche la 1ère plaque, mais on ne la trouve pas... alors on décide d'aller à un centre d'info touristique. Un vent super froid nous congèle...
En descendant un trottoir, je me suis retrouvée, sans m'en apercevoir tout de suite, dans une flaque de neige fondue (de l'eau glacée quoi) jusqu'aux chevilles... Bah j'ai rien senti, même pas eu froid, pieds toujours au sec... Merci mes après-skis :) !)
On passe devant la Boston Public Library (Bibliothèque Publique de Boston) et on y entre. C'est assez grand, normal. Je vais direct au rayon fiction à P... il n'y a pas grand-chose ou plus grand chose sur Poe... Y a-t-il eu des emprunts ? Peut-être, vu la place libre :


Pas trouvé le rayon poésie :/

Un peu réchauffés, nous ressortons. Le centre d'info touristique n'est pas très facile à trouver, à l'intérieur d'une tour, tout au fond...
On y arrive enfin et là je demande à une jeune dame où se trouvent les plaques commémoratives du lieu de naissance d'Edgar Poe. Et là je reçois comme réponse un "Qui ?" Bon, OK... l'écrivain... Elle cherche sur son ordi et me dit qu'il est né à Baltimore...
Restons calme, zen et tout...
Non, il est mort à Baltimore et est né à Boston. re-recherche sur l'ordi... c'est au 7 Fayette St.
Ouf... Merci :)
Ah oui faut dire aussi que j'avais oublié dans la voiture le fascicule que j'avais minutieusement préparé avant de partir, avec toutes les adresses et tout.
A Boston il y a 2 plaques commémoratives sur Poe, mais aucune n'est, apparemment, au bon endroit.
La première qu'on cherchait, on était passé devant au début, sans la voir ('faut dire aussi, avec toute cette neige !) :










La seconde, on ne l'a pas vraiment trouvée, au 7 Fayette Street... Pourtant on a bien regardé. Elle a peut-être été enlevée depuis la nouvelle (ci-dessus). Mais on a tout de même trouvé une petite plaque, au 15 Fayette St :)




Je vous laisse vous balader un peu dans les rues et un parc de Boston :

(Un parc avec des écureuils)



(Un étang gelé au milieu du parc... Les gens marchent dessus...)



(Et dire qu'à Paris ça se plaignait pour 3 cm de neige...)


















Le soleil commençant à descendre bien rapidement, nous sommes rentrés, d'abord à la voiture (et là il fallait mettre du carburant. Questions : quel carburant faut-il ? Combien faut-il en mettre [oui parce que dans cette station il fallait payer d'avance, et là-bas il n'y a pas de litres mais des gallons (1 gal. est à peu près égal à 3,785L) ; fouille de la boîte à gants, repérage du "mode d'emploi" de la Kia, réservoir de 11 gal., carburant : Regular unleaded Octan 87, etc. et on se fait rembourser ce qu'on a donné en trop, oui il restait encore un peu de Regular unleaded Octan 87 dans le réservoir], puis, après un sacré embouteillage et après un arrêt dans un restaurant de pâtes, à l'hôtel, non pas le même que la veille, un autre, un American Best Value, toujours dans le Connecticut, mais à Manchester. Là ils acceptaient les Travellers, ouf, mais pas de connexion Wifi (seulement avec un câble) et pas de petit-dèj' (seulement un café).



7 commentaires:

  1. Merci pour ce journal de voyage fort plaisant à lire ! Jour 2 fait :) Bonne nuit MAD !

    RépondreSupprimer
  2. c'est vilain les motifs de leurs couvre lits, non??;-)

    RépondreSupprimer
  3. Le Chant : ;) ensuite, la suite ;)

    Nigloo : à vrai dire, c'est toi qui me le fait remarquer. On était tellement fatigués qu'on n'a même pas remarqué sur le coup :D

    RépondreSupprimer
  4. génial! dommage que je n'y suis jamais allée ... A mon avis les livres sont manquants Poe est toujours beaucoup lu
    heu pour les couvre-lit c'est partout pareil! ou alors faut aller dans des grands hotels et encore ..tiens au fait tu as un couvre lit avec Poe chez toi? ou avec des corbeaux? ça doit exister non??!
    sinon on devrait lancer la mode!?

    RépondreSupprimer
  5. Oui, vu la place qu'il y avait autour des livres, je pense qu'ils étaient empruntés.

    Non, je n'ai pas de couvre-lit Poe, j'ai des T-shirts par contre. La mode Poe arrive... Peut-être qu'avec les films à venir, ils sortiront des couvre-lits et autres goodies :D

    RépondreSupprimer
  6. et des corbeaux en peluche? t'en as deja vu?
    oui je m'obstine se soir lolll
    allez bonne soirée bisous

    RépondreSupprimer
  7. Euh, pas dans mon souvenir :) Mais j'en ai un en plastique :)

    RépondreSupprimer