dimanche 27 mars 2011

27 ans plus tard...

Comme prévu, nous sommes allés voir "Tron, l'héritage" ("Tron Legacy" en anglais, c'est mieux :p), en 3D, de Joseph Kosinski, avec Jeff Bridges, Garrett Hedlund, Olivia Wilde, Bruce Boxleitner, Michael Sheen, etc.
Heureusement qu'on avait vu (revu ?) le 1er il y a peu, non pas qu'on n'aurait pas compris l'histoire, mais on voit les clins d'œil, on connaît déjà les personnages, enfin, certains, et on sait comment tout a commencé :p


L'histoire : En 1989 (7 ans après les évènements du 1er film), Kevin Flynn disparaît mystérieusement.
20 ans après, Encom est aux mains de rapaces et Sam, 27 ans, le fils de Kevin, ne se voit pas dirigeant l'entreprise. Allan vient le voir, ayant reçu un appel sur son vieux bipper ; un appel provenant de la salle de jeu de Flynn père.
Sam s'y rend et découvre un bureau secret dans lequel se trouve un ordinateur, le code de la Grille (projet de Flynn) et un laser. Sam tape quelques codes, le laser se met en marche et l'aspire comme il l'avait fait à Kevin 27 ans plus tôt.
Sam se retrouve lui aussi dans la matrice et est directement arrêté pour participer aux jeux.
Clu 2.0, programme créé par Kevin, semble être le chef de tous les programmes et fait venir à lui Sam. Ce dernier découvre qu'il ne lui veut pas du bien... C'est alors que Quorra vient le sauver... Elle l'emmène là où est son père.

Il faut s'habituer aux lunettes et à la vision 3D... J'avais déjà vu des films en 3D mais avec moins d'action (au Futuroscope à l'époque), je trouve que là ça fatigue un peu les yeux :p
Bref, on n'a plus du tout les effets spéciaux désuets, forcément en 27 ans l'informatique aussi a évolué, dans la vraie vie comme dans la réalité du film ; il manque donc cette petite touche de nostalgie, mais bon, aujourd'hui, ça n'aurait pas pu passer :D
L'histoire est somme toute assez banale : père et fils sont piégés dans la matrice et veulent en sortir, mais Clu veut intercepter Kevin et s'emparer de son disque pour pouvoir rejoindre la vie réelle. Comme dans le 1er, un fond "historique" est évoqué, effleuré devrais-je dire, avec les Iso un peuple nouveau, bionumérique que Clu a exterminé. On y retrouve les heures sombres des nazis contres les juifs, notamment la séquence des wagons... Mais voilà, c'est évoqué, pas plus. Vous me direz, de toute façon, c'est pas le sujet du film...
Mais quand même, quand on voit Clu parler à ses soldats et voulant conquérir le monde, et parler de "perfection", on ne peut s'empêcher de penser à Hitler...

L'acteur en 3D est pas mal réussi en ce qui concerne la texture et la couleur. Il manque encore un peu de naturel dans les mouvements du visage surtout mais ça viendra vite.

Comme dans le 1er aussi, on a parfois l'impression qu'il y a des clins d'œil à "Star Wars", comme le moment où Clu dit à Sam : "Je ne suis pas ton père", ou bien lorsque Sam se balade avec une capuche noire, ou même Kevin qui ressemble à un maître Jedi :p

J'ai bien aimé la préstation de Michael Sheen, et le caméo des Daft Punk :)



2 commentaires: