lundi 9 janvier 2012

Anti-héros irlandais

"L'Irlandais", de John Michael McDonagh, avec Brendan Gleeson, Don Cheadle, Liam Cunningham, Mark Strong, Fionnula Flanagan, etc. est l'histoire du flic d'un village Irlandais, un "guard" Jerry Boyle, flic pas très ordinaire, très futé mais qui ne le montre pas du tout, mais alors pas du tout !
Drogué, accro aux prostituées, il semble parfois faire aussi son boulot par-dessus la jambe. Le jour où un nouveau flic débarque de Dublin, l'agent McBride, pour l'assister, un meurtre est commis ; meurtre bizarre, mais qui n'affole pas plus que ça notre Jerry...
Dans la foulée, le FBI débarque dans le secteur pour une affaire de trafic de stupéfiants... Et la mère de Boyle n'en a plus que pour quelques semaines à vivre.
L'agent Everett, du FBI, mène l'enquête dans le village de Boyle, car le mort qu'on y a retrouvé était l'un des trafiquants...
Boyle, au milieu de tout ça, gère la situation avec un flegme tout à fait... irlandais ;)

Très drôle, presque trash parfois, très "couleurs locales" qui accentuent le côté à part de l'Irlande, souligné de plus par toutes les remarques anti-anglais, anti-américains, etc.
On se retrouve dans le Connemara un peu glauque, où la police se noie dans les pots de vin, la came ou l'alcool, mais où le plus droit des flics n'est pas celui qu'on pense au départ.
Bref, ça change, et c'est bien :)


7 commentaires:

  1. Linda : Oui, ça change des blockbusters :)

    Le Chant : Frappé, frappé, oui, un peu quand même :p

    RépondreSupprimer
  2. cool je le regarderais demain soir ...après avoir rentrer mon tas de bois!
    c'est vrai que je connaissais pas le film ...
    gros bisous ... et ta plante? elle perd encore des feuilles? attention au coup de froid quand tu la déménage :))

    RépondreSupprimer
  3. La plante à l'air d'aller super bien. On a déménagé en face, à quelques mètres, donc pas le temps d'avoir froid. Elle est dans la baignoire, dans l'appart' d'à côté, où il fait plus frais et côté lumineux. Ici, la chaudière fonctionne super mal, quand on la met sur 15°C, il fait 25°C... Hier on a été obligé d'ouvrir la fenêtre le soir :p

    RépondreSupprimer
  4. Ah oui j'ai vu la bande annonce ! ça me tentait bien ! :D

    RépondreSupprimer
  5. C'est cynique, drôle, un peu satirique et caricatural à souhait ;)

    RépondreSupprimer