jeudi 10 janvier 2013

Gavage vs imagination

J'ai trouvé ce dessin sur FB, je n'ai pas pu retrouver son origine exacte, mais au moins le dessin avec la signature.


Si l'auteur (Doob ?) passe par ici, qu'il se fasse connaître ;)

J'ai trouvé ça très représentatif de ce que je pense des médias tels que la télé, et de l'usage qu'on a fait ou qu'on veut nous en faire avoir...
Et vous ?

14 commentaires:

  1. Les gens se gavent d'images Ils regardent sans les voir. Ces images de guerres, de tragédies, de désastres se mêlent à celles des films de crimes et de catastrophes, à celles des pubs, elles s'y confondent, s'y diluent en même temps que leur cervelle.

    RépondreSupprimer
  2. j'ai pas de télé! deja l'ordi m'abrutis suffisamment , j'ai internet depuis seulement 2003 et j'ai pas de télé depuis 1990 donc tu vois on peut vivre très bien sans télé .... mais je suis marginale ....
    bisous avec 3° et toujours la pluie!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui effectivement, on peut facilement s'en passer et on vit même mieux. Par contre quand on dit qu'on n'a pas la télé, les gens nous regardent bizarrement :p

      Supprimer
  3. je suis à moitié d'accord. Certes, la plupart des consommateurs de télé peuvent se retrouver dans ce dessin, mais je pense que c'est avant tout une question d'éducation très tôt sur "quoi" consommer en lecture et/ou programmes média dès le plus jeune âge. J'ai l'impression d'être une grande consommatrice de télé, mais tout autant que de lecture. Et j'ai aussi l'impression que ce que je consomme en télé fait partie du haut du programme. La télé ne passe pas QUE de la téléréalité, du téléshopping et de la pub. Je choisis (parce que j'aime découvrir) de regarder beaucoup de documentaires et autres émissions qui élèvent un peu plus le débat. En ce moment, aussi, beaucoup de séries, car ces dernières ont énormément évoluées au niveau de la qualité des scénarios. Et parfois je me vide aussi la tête devant un truc plus raz-des-paquerettes.

    A l'inverse, supprimez la télé (et internet du coup, et son portable aussi) à une personne qui n'a pas cette culture de la "consommation intelligente" et qu'est-ce qu'elle va bouquiner ? Pas du Flaubert et de Hawkings, ça je peux le garantir. Ça sera Voici, Gala et les merdes du genre.

    La question qu'on peut se poser, c'est pourquoi en est-on arrivé là ? Qu'est ce qui pousse les gens (et j'ai l'impression que c'est une culture familiale, c'est dur de s'élever culturellement quand personne ne nous montre le chemin dans notre entourage) à trouver la culture et la découverte ringarde et hors d'accès ?

    Je ne dis pas que c'est lié, mais il m'est arrivé de faire des job étudiants bien pénibles et débilitants qui sont le lot quotidien de millions de français (travailler en usine, faire des ménages, être caissière...). J'ai remarqué que pendant ces périodes de travail je m'abrutissais complètement en rentrant chez moi. Plus envie de lire, plus envie de dessiner. L'environnement de travail est tellement peu stimulant intellectuellement et moralement, que quand je rentrais chez moi, je n'avais plus cette envie, ce besoin de me stimuler intellectuellement.

    Vaste débat, dont le dessin ci-dessus est plus un résultat qu'une cause, à mon avis.

    Et c'est bien triste, car le mal est profond.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme tu dis, les dirigeants cherchent avant tout à nous abrutir pour qu'on travail plus et qu'on réfléchisse moins. C'est plus un tout qu'une conséquence je pense, un savant mélange pour faire en sorte que les gens vident leur cerveaux pendant les émissions et les remplissent de C*ca C*la (pour reprendre l'exemple de l'autre guignol de TFouin). Je regarde aussi des séries, que je choisis, et sans pubs, je regarde aussi des émissions que je choisis, et sans pub (Ad Block Plus notre sauveur :p) mais sur Internet.
      Aujourd'hui les enfants sont mis directement devant la télé (comme nous enfants mais "à notre époque" la télé n'était pas passée totalement du côté obscur, enfin pas tout à fait, et donc certains en ont réchappé... mais pas tous :/) devant ces émissions absurdes et abrutissantes, sans contrôle parental, devant ces pubs qui voudraient leur faire acheter le dernier truc à la mode que tous les autres ont à l'école, etc. C'est un cercle vicieux, car ensuite les enfants grandissants continuent de regarder la télé de la même manière. Et leur cerveau n'est plus habitué à l'effort de lecture et d'imagination...

      Supprimer
    2. Pour faire échos à ce que tu dit, j'ai "sous les yeux" un exemple navrant d'un couple de connaissance (j'insiste sur le terme connaissances) qui ont un bébé qui va peut etre pas tarder à avoir ses deux ans. Bon il est né prématuré, ça joue peut être. Toujours est-il que la mère le colle devant la télé... pour pouvoir faire du facebook et de msn tranquille. Et il accuse un retard de dévellopement, il parait. Ben voyons ! Quand je vois des exemple d'enfant qui naissent dans ce genre de famille, j'en deviens colère, voire extrémiste, j'irais bien brûler tout ça au lance flamme et coller le gamin dans les pattes d'une famille plus épanouissante. Tudju ! Ca me fend le coeur.

      Supprimer
    3. Prématuré ou pas, je pense que la faute en revient aux parents exclusivement. Voilà un bel exemple de non contrôle parentale, de télé qui devient baby-sitter. Bon sang, si on peut pas assumer l'éducation d'un enfant, faut pas en faire, mais surtout pas laisser la télé lui bourrer le crâne...
      La fiction et la réalité (déjà pas bien nette) vont devenir inextricables dans sa tête, et toutes les notions de la vie quotidienne lui seront tronquées !

      Supprimer
  4. Et pour illustrer ça, une vidéo d'Alexandre Astier posant son regard acéré sur cette réalité navrante. Je me la regarde de temps à autre comme piqûre de rappel.

    http://www.youtube.com/watch?v=GHjkGN6cUkA

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il a dû se régaler avec les deux vieilles poules qui sont exactement l'illustration qu'il venait de dire et qui ne s'en aperçoivent même pas :D

      Supprimer
    2. Grave !
      C'est vraiment ça ! J'adore la fin "je suis séché là ! je suis séché !"
      XD

      Supprimer
    3. Oui faut dire, quelle répartie elles avaient les vieilles poules ! Comment lutter ?! XD

      Supprimer