mercredi 27 mars 2013

Meurtres ou suicides ?

J'ai lu Meurtre au champagne, d'Agatha Christie, chez Edito-Service.
Rosemary Barton, jeune épouse de George Barton est morte il y a un an ; elle se serait suicidée à l'acide cyanhydrique dans son champagne lors d'un diner donné en l'honneur de son anniversaire.
Les personnes présentes lors de ce drame repense à elle : il y a sa soeur cadette Iris Marle, son mari George, son amant Anthony Browne, son autre amant Stephen Farraday et sa femme Alexandra, et la secrétaire de George, Ruth Lessing.
Il se trouve que George a reçu des lettres anonymes lui disant que Rosemary avait été assassinée. Dès lors il a des réactions étranges. Il en parle au colonel Race, un vieil ami qui aurait dû aussi être présent ce jour là.
Toutes les personnes présentes sont suspectes, bien sûr ; et George décide d'organiser à nouveau un diner, avec les même personnes, pour l'anniversaire d'Iris, afin de tendre un piège au coupable... mais voilà un nouvel incident se produit.

Très bien mené tout au long de l'histoire, ce roman m'a pourtant un peu déçue dans sa résolution, légèrement tirée par les cheveux.
Bien sûr, chaque suspect est susceptible d'avoir effectivement tué Rosemary, tout comme ça aurait pu vraiment être un suicide, et il y avait l'embarras du choix pour le (la, les, je reste foule au cas où vous voudriez le lire) coupable.
Mais la résolution m'a fait tiquer car pas assez réaliste à mon goût.
Qu'à cela ne tienne, je suis* déjà sur un autre Agatha Christie :p



* étais, j'ai fini depuis...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire