vendredi 20 septembre 2013

Morts sur le Nil

Oui, je sais, j'ai déjà et vous ai déjà parlé de Mort sur le Nil... Il s'agit donc là effectivement aussi d'un roman d'Agatha Christie, mais pas avec Hercule Poirot et ne se déroulant même pas au XXème siècle... Je vais vous parler de La Mort n'est pas une fin.


Dans l'Égypte antique, près du Nil, vit Imhotep, grand prêtre, et sa famille : Yahmose, Sobek et Renisenb, les fils et fille qu'il eut avec feue Ashayet, Ipy, fils qu'il eut avec feue Ankh, ses belles-filles, Satipy et Kait, tous ses petits-enfants, Esa, sa mère, Henet, sorte d'intendante et Hori le scribe. Renisenb vient juste de rentrer au foyer avec sa fille Teti, après la mort de son époux.
Imhotep, de retour d'un voyage d'affaires, ramène avec lui une concubine, Nofret et un autre scribe, Kameni, venus du nord.
Personne n'aime Nofret dans la maison, et Nofret semble n'aimer personne non plus.
Alors qu'Imhotep est reparti d'urgence, Nofret, après avoir excédé à peu près toute la famille, trouve la mort dans des circonstances suspectes. Néanmoins, en l'absence de preuves, on ne peut incriminer personne, et on juge préférable de dire qu'elle est morte par accident.
Après sa mort, certains membres de la maison voient leur comportement changer ; Renisenb s'en inquiète. D'ailleurs, peu de temps après, un autre décès survient, au même endroit que celui de Nofret : Satipy...
Pour beaucoup, c'est Nofret qui, depuis le Royaume des Ombres, jette des sorts à la famille... Mais tout le monde n'est pas dupe. Hori, Renisenb et Esa tentent de démêler le vrai du faux...

J'ai beaucoup aimé ce roman, qui change un peu des autres, décidément Agatha Christie a su se renouveler ; et même s'il est possible de déceler en cours de route qui est le vrai coupable, on se laisse entraîner dans l'histoire, on se laisse absorber, comme le sont les membres de la maisonnée, par l'intrigue criminelle...


2 commentaires:

  1. celui là j'ai jamais lu mais mort sur le Nil c'était mon premier roman du genre quand j'étais gosse! je 'avais chipé sous le lit de mon grand père ...c'est le "Nil" qui m'avais fait le choisir dans sa pile le livres pour les grands :)
    bisous et bon we

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Kikou ! Moi aussi "Mort sur le Nil a été mon 1er A. Christie ;) Bises !

      Supprimer