vendredi 21 mars 2014

Conséquences



Eh oui, les grosses erreurs provoquent de grosses conséquences, c'est ce que nous montre le film "300, Naissance d'un empire. 3D" (y'avait pas en 2D), de Noam Murro, avec Sullivan Stapleton, Eva Green, Lena Headey, Jack O'Connell, Rodrigo Santoro, Hans Matheson, etc.
Ce n'est pas à proprement parler la suite de "300", puisqu'une grande partie de l'histoire se déroule en même temps, en parallèle, mais elle va effectivement plus loin.
Thémistocle, soldat grec, prêt à tout pour défendre sa patrie, tue Darius, père de Xerxès, lorsque les Perses débarquent à Marathon. 10 ans se passent pendant lesquels Xerxès devient roi et--quelque peu manipulé par Artémise, chef de la marine perses--nourrit une soif de vengeance envers la Grèce. C'est ainsi qu'il décide de continuer l’œuvre de son père.
On connaît l'histoire des Spartiates, et en parallèle, Thémistocle cherche aussi à défendre sa terre. Il voudrait une Grèce unie contre les Perses ; mais les Spartiates finissent par partir "seuls" de leur côté.
C'est sur la mer que Thémistocle et ses hommes (de virils et valeureux gars en jupettes, ça ne devrait pas plaire à la MPT XD) vont affronter Artémise et sa flotte immense...
Stratégie, bataille navale, doutes et courage sont les éléments-clés du film, en plus d'une certaine esthétique, quoique légèrement différente du 1er volet.
Dommage que les allées et venues dans le temps fassent un peu perdre le fil : on ne sait pas toujours bien, au début, où on en est de l'histoire...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire