jeudi 2 octobre 2014

Souvenirs de perruques



Une mémoire d'éléphant, d'Agatha Christie, aux éditions du Masque, est une enquête d'Hercule Poirot, mais pas seulement. On commence d'ailleurs l'histoire avec un personnage déjà rencontré dans Cartes sur table, Mrs Oliver, romancière d'histoires policières... Lors d'un repas littéraire, une femme imposante vient lui poser une étrange question à propos de sa filleule, Célia : est-ce la mère de Célia qui a tué son père, ou l'inverse ?
Stupéfaction chez Mrs Oliver... Bouleversée elle quitte la réception et demande à Hercule Poirot de l'aider... Car ses souvenirs remués ne peuvent plus être apaisés désormais dans la tête de l'écrivain. Chacun de leur côté, ils vont donc fureter dans la mémoire d'éléphants, aka, des témoins ou connaissances du passé.
L'histoire remonte à une douzaine d'années, et la police avait conclu à un double suicide... mais tout de même... quelque chose clochait, personne n'a su déterminer quoi... C'est donc sans compter sur Hercule Poirot qui, grâce à toutes ces vieilles pièces de puzzle rassemblées, va tenter d'y voir plus clair dans cette affaire.

Même si l'issue est courue d'avance (d'avance, pas tant que ça, 12 ans après...) dès qu'est cité le personnage fautif, je dois reconnaître que cette histoire est amenée de manière tout à fait originale ; Agatha Christie sait se renouveler à chaque fois, et même si ses trames se ressemblent souvent, elle sait amener les choses de façon surprenante.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire