mercredi 20 août 2014

Des Christie

Je ne sais plus trop dans quel ordre je les ai lus, mais c'est pas grave :p
Voilà la brochette de romans d'Agatha Christie que j'ai lus ces derniers mois...

- Cartes sur table :


Cartes sur table est un roman qui fait intervenir Hercule Poirot très tôt dans l'histoire, avant même que le meurtre ne soit commis. En effet, M. Shaitana l'invite à un diner un peu spécial : il veut lui montrer sa "collection" de meurtriers parfaits.
Seulement voilà, Poirot n'est pas le seul limier invité, et les "meurtriers parfaits" présents à la soirée ont dû s'en apercevoir... la preuve en est que M. Shaitana meurt mystérieusement pendant une partie de carte alors qu'il est tranquillement assis devant la cheminée et que les autres jouent (les limiers dans une autre salle, les "meurtriers parfaits" dans la même que lui).
Avec l'aide des trois autres  spécialistes de la résolution de crimes, Poirot va être en mesure de démasquer, en plus du (ou de la) coupable, le "meurtre parfait" commis par chacun... ^^

La liste des suspects est réduite, mais l'histoire n'en est pas moins passionnante et pleine de rebondissements. Bon, OK, c'est parfois tiré par les cheveux, mais on aiiime :p Pour une fois Poirot est aidé par d'autres (police, écrivain, etc.) mais c'est lui, bien entendu, qui démêle les fils pourtant bien entrelacés de l'affaire.

- Un meurtre est-il facile ? :


Bonne question...
Tout part en quelque sorte d'une coïncidence pour cette histoire. Après une longue absence, Luke Fitzwilliam revient à Londres ; dans le train, une vieille dame, résidant à Wychwood-under-Ashe, lui raconte ce qu'elle vient faire à Londres : elle va à Scotland Yard parler de ses soupçons au sujets de meurtres...
Il va sans dire que Luke prend un peu ses propos à la légère. Mais lorsqu'il lit dans la presse, peu après, que cette dame a été renversée par une voiture avant d'arriver à Scotland Yard, quelque chose le titille. Quand il apprend encore plus tard qu'une personne citée par la dame (elle avait peur pour sa vie) est décédée aussi, là, il décide d'y mettre son nez pour éclaircir l'affaire.
Il se rend donc incognito à Wychwood-under-Ashe et mène sa petite enquête, en se faisant passer pour un écrivain...
Le problème ce cette affaire, c'est que personne n'est sûr en fait qu'il s'agisse de meurtres. Certes, il y a eu beaucoup de morts dans ce village ces derniers temps, mais aucun ne ressemble à un autre... seule la vieille dame du train avait perçu quelque chose... dans le regard de la personne suspectée...

Pour une fois, je me suis bien fait avoir au sujet du coupable, ce n'est pas du tout à cette personne que je pensais :p Et pour une fois aussi, il y a une histoire d'amour (un peu rapide, mais bon, le coup de foudre, ça existe) entre le personnage principal (le "détective" en herbe) et, disons-le, une suspecte...
Ça en fait presque un petit OVNI dans l'univers Christie...

- Le Chat et les pigeons :


Dans ce roman, Hercule Poirot arrive tard, trrrès tard.
Mais voilà le début :
Dans un pays du Moyen-Orient en pleine révolution, Bob Rawlinson, pilote d'avion, veut sauver son patron et ami le prince Ali Yussuf. Ce dernier lui confie des pierres précieuses ; il lui faut les cacher, et pour cela il se rend dans la chambre d'hôtel de sa sœur et de sa nièce (Joan et Jennifer Sutcliffe). Il trouve une cachette, laisse un mot anodin, puis repart. Malheureusement, l'avion d'ALi et Bob sera retrouvé plus tard... ils sont morts.
En Angleterre, c'est la rentrée. Jennifer est envoyée dans une école de jeunes filles très renommée. Il s'y trouve aussi la princesse Shaila, cousine germaine et future épouse du prince Ali.
L'entente entre les professeur n'est pas toujours cordiale, et la directrice cherche, en plus, une remplaçante afin de partir à la retraite. Mais voilà... l'une des profs (celle de sport) est retrouvée morte, en pleine nuit, dans le gymnase. Et ce ne sera pas la seule.Sur place, un jeune policier est envoyé en mission pour recueillir des infos, sa couverture : jardinier.
Plus tard aussi, le princesse est enlevée. Branle-bas de combat dans l'école : la plupart des élèves retournent chez elles... Mais pas Julia Upjohn, l'amie de Jennifer. Fine observatrice, elle va faire des connexions entre tout ce qu'il se passe d'étrange dans l'école, et une fois qu'elle a obtenu assez de preuves, elle file voir Hercule Poirot pour lui demander de l'aide.
C'est un sacré imbroglio que cette histoire et je ne vous dis pas pourquoi, ce serait spoiler ;)

Un roman plein de femmes (c'est pas si souvent) avec des tempéraments divers et variés. Il est d'ailleurs rafraichissant qu'une jeune fille fasse une bonne partie de l'enquête.

- Une poignée de seigle :


Dans Une Poignée de seigle, la victime, Mr Fortescue meurt dans son bureau... Mais d'après les médecins, il a été empoisonné par un poison lent, qu'il a dû prendre quelques temps avant, donc chez lui. Dans sa poche ont été retrouvés quelques grains de seigle, ce qui est assez étrange.
C'est l'inspecteur Neele qui est chargé de l'enquête... Malheureusement, celle qu'il soupçonnait (l'épouse de Fortescue) meurt aussi empoisonnée. Quand un 3ème meurtre survient, celui de la bonne, Miss Marple arrive car elle la connaissait pour l'avoir eue à son service. Il va sans dire que Miss Marple va bien aider l'inspecteur dans son enquête.

Ce roman m'a légèrement rappelé Dix petits nègres (et un autre avec Miss Marple déjà, peut-être Jeux de glaces, je ne sais plus) où il était aussi question d'une comptine (car la poignée de seigle à un rapport avec une comptine).
Je suppose qu'Agatha Christie aimait les comptines :)
Le poison est une de "ses" armes de prédilection en tout cas.
Les rebondissements sont en tout cas bien présents, et c'est tant mieux, ce serait triste de découvrir à coup sûr le (la) coupable...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire