dimanche 16 octobre 2011

Romantisme comique

A Perpignan, nous sommes aussi allés voir une comédie romantique, ou plutôt un film de romantisme comique : "Crazy, Stupid, Love", de Glenn Ficarra et John Requa, avec Steve Carell, Julianne Moore, Ryan Gosling, Emma Stone, Kevin Bacon, etc.
Un couple marié depuis 25 ans est au restaurant ; elle, Emily, lui annonce à lui, Cal, qu'elle veut divorcer. Atterré Cal ne réagit pas. Ou plutôt si, ça seule réaction est de sauter de la voiture en marche quand, au retour, Emily veut lui parler du fait qu'elle a eu une aventure avec un collègue de boulot...
A la maison, c'est Jessica, la baby sitter de 17 ans qui garde leurs enfants Robbie, 13 ans, et Molly. Robbie, lui, est amoureux de Jessica et le lui fait savoir--il n'a pas la langue dans sa poche. Jessica, quant à elle, est amoureuse de Cal...
Hanna et une amie, étudiantes en droit pour devenir avocates, papotent dans un bar. Jacob vient draguer ouvertement Hanna. Cependant, elle ne se laisse pas embobiner : elle est déjà éprise d'un jeune avocat, même si son amie n'est pas super d'accord avec ça.
Cal se retrouve à fréquenter ce même bar et il répète inlassablement, tous les soirs, que sa femme l'a trompé. Et puis un soir, Jacob l'invite à sa table et lui propose son aide : relooking et cours de drague. Cal accepte, dans l'optique de reconquérir Emily. Et c'est là que ça commence vraiment... Pretty woman au masculin, crise de la quarantaine au féminin, et interrogations d'ado, entre autres...


Comédie romantique qui fait référence à quelques autres films romantiques, cultes, des années 80'-90' (comme "Dirty Dancing" ou "Pretty Woman") et un tacle à un film beaucoup moins culte des années 2010' (disons-le, un navet), "Twilight" :D, ce n'est non pas une parodie de films romantiques mais un film, comme dit plus haut, de romantisme comique.
L'amour est fou, l'amour est stupide, mais c'est l'amour et c'est comme ça. C'est ce que découvre chacun des personnages du film en tout cas.

On a l'impression qu'il manque un certain liant au film, peut-être dû à des scènes trop longues, trop explicatives et d'autres pas assez... Mais en fait, ce liant est condensé à un certain moment (je ne vous dis pas lequel) pour donner un feu d'artifice hilarant.
Quelques cadrages maladroits mais une musique pas trop encombrante et des acteurs tous attachants, c'est un bon cocktail (à ne pas boire à la paille ;)) d'humour et d'amour.


6 commentaires:

  1. Parfois je n'en demande pas plus, de l'humour et encore de l'humour.

    RépondreSupprimer
  2. Carzy, stupid love, tout un programme...!!

    RépondreSupprimer
  3. heu non celui là je le regarderais pas ....
    pour le saindoux tu peux mettre une autre graisse mais pas de margarine ni de beurre car ça devient liquide en chauffant ça va jamais faire une pate ... mais tu peux faire un peu comme une pate a pain et je pense que ça pourrait aller ...si elle est très consistante au depart ....
    mais avec le maïs tu ne sens pas du tout le gout de la graisse tu sais

    RépondreSupprimer
  4. En fait, c'est la graisse que j'ai du mal à toucher, avaler, sentir, voir, etc.

    RépondreSupprimer