jeudi 27 octobre 2011

Si j'avais un marteau...


Nous sommes allés voir "Apollo 18" (en 2D), de Gonzalo Lopez-Gallego, avec Warren Christie, Ryan Robbins, Lloyd Owen, et pas grand monde de plus finalement :D
(je précise aussi qu'on a eu la séance offerte suite aux incidents de la semaine précédente.)

Apollo 18 est une mission spatiale américaine qui a été soi-disant annulée (soi-disant, c'est le film qui le suggère). Mais on découvre que non en fait : 3 astronautes sont chargés d'aller sur la Lune pour placer un dispositif de surveillance (guerre froide, tout ça) : le lieutenant colonel John Grey, qui reste dans la station en orbite lunaire, le capitaine Benjamin Anderson et le capitaine de frégate Nathan Walker qui poseront le pied sur la Lune.
L'alunissage est un peu chaotique mais tout semble bien se passer ensuite... sauf des interférences assez gênantes. Puis d'autres évènements étranges surviennent :
Lors d'une sortie, les astronautes découvrent un module russe, et non loin de là, dans un cratère, le cadavre d'un cosmonaute.
Des échantillons de pierres sont déplacés pendant que dorment les astronautes...
Quelque chose heurte le module et l'endommage... Nathan sort pour réparer est là, il est pris de panique : quelque chose se trouve dans sa combinaison...
Ramené dans le module par son coéquipier, Nathan ne va pas bien... il est blessé. Ben extrait de sa blessure... une sorte de pierre...



Le film repose sur l'ambition de faire croire à sa réalité : en effet, tout est filmé soit par des caméras de bord, soit par les caméras portées par les astronautes, soit par celles installées sur le sol lunaire (sauf le début où tout est sous forme de documentaire-interview).
C'est un peu comme un Projet Blairwitch de l'espace, un [Rec] lunaire, voire un Paranormal Activity extraterrestre... Mais bon, il n'y a rien de vraiment effrayant dans le film. Les flashs dans le cratères font tellement mal aux yeux qu'on voit à peine le cadavre russe (enfin, moi en tout cas), les seuls effets qui pourraient surprendre sont dus surtout au son, et en général, ce sont les coups de marteau de Nathan qui font le plus de bruit--Je ne savais d'ailleurs pas qu'ils amenaient des marteaux dans l'espace--et les fameuses interférences, faites de cris d’animaux tels que des loups, des cochons, des rats et des grenouilles...

Les astronautes ont certes des gestes ralentis sur la Lune, mais on ne ressent pas cette moindre gravité qu'il devrait y avoir, surtout lorsqu'ils courent...

Bref... pas très crédible et même pas très novateur (le dernier Transformers aborde un peu le même thème, de même que l'épisode d'X-Files "Espace, saison 1), pas effrayant... mais bon, on fait un petit voyage sur la Lune :D



8 commentaires:

  1. Dommage moi qui aime tant être dans la Lune ! :)

    RépondreSupprimer
  2. Là, ce n'était pas de tout repos ;) :p

    RépondreSupprimer
  3. et pour la prochaine fois, pas de places offertes???^^

    RépondreSupprimer
  4. Ah bah, non, pas à chaque fois ! Ça serait trop beau :D

    RépondreSupprimer
  5. j'ai vu la bande annonce ...j'attends le film tu sais sur ...enfin oui voilà quoi! j'ai envie de le voir ! :)))
    et la version the thing 2011 aussi!
    bisous

    RépondreSupprimer
  6. "The Thing", d'après les extraits, je n'ai pas trouvé ça très différent de l'original... mais il faudrait que je revoie l'original peut-être, parce que ça fait un bail :p

    RépondreSupprimer
  7. oui ils peuvent pas faire trop différent s'ils reprennent le méme titre ... the thing avec alien sont dans es premiers films d'horreur que j'ai pu voir .... ça doit expliquer mon engouement , j'ai vu ensuite + tard l'exorciste et donc j'aime les film avec les aliens et les films avec les esprits ou le diable mais moins avec les zombies ... les vampires car j'avais vu celui en noir et blanc et aussi les monstres car j'ai lu Shelley et les loups garous car j'adore les loups ... je pense que nos choix de film sont toujours du a nos premières visions du cinéma ... j'aime aussi les films d'action car j'ai grandi avec les séries américaines et Colombo donc j'aime aussi le coté psy ....
    Hitchkock et Vince Price sont arrivé + tard .... car enfant je pouvais pas voir la télé , mais j'ai lu Poe très tôt , j'ai donc toujours eu un faible pour Price ...
    voilà j'ai raconté ma vie là lollll

    RépondreSupprimer
  8. Chacun doit effectivement puiser un peu dans sa propre nostalgie ;)

    RépondreSupprimer