dimanche 5 février 2012

Aspic, drôle d'équipe

C'est sur le blog de Cécile que j'ai découvert cette BD, ou plutôt ces BD : Aspic détectives de l'étrange - Tome 1. La Naine aux ectoplasmes et la suite Tome 2. L'Or du vice, de Thierry Gloris au scénario et Jacques Lamontagne au dessin, aux éditions Quadrants.

Ces 2 tomes racontent deux enquêtes parallèles et liées, menées d'un côté par Auguste Dupin pour la police parisienne et de l'autre par Flora Vernet, son apprentie. Cela se passe à la fin du XIXème siècle...
Dupin enquête sur la disparition d'une naine médium, Kathy Wuthering, et Flora tente de retrouver la montre d'un client, Hugo Beyle, et tous deux partent sur sa trace.

Dans cette histoire, Dupin n'est pas vraiment tel qu'on se l'imaginait dans les contes de Poe, déjà il est plus vieux... Flora Vernet, nièce de... je ne vous dis pas qui, m'a beaucoup fait penser à Adèle Blanc-Sec (du film, car je n'ai pas lu les BD), et ça m'a chagriné un peu... mais j'ai su passer outre.
Ces BD contiennent de multiples clins d’œil à la littérature du XIXème siècle, rien que dans mon mini résumer, on peut en compter 3 si on a l’œil ;)
Le dessin est sympathique, beaucoup de détails, très soigné. Les dialogues sont parfois en décalage avec l'époque, enfin, m'a-t-il semblé, mais comme c'est de l'humour avant tout, on s'y fait.
Il faut savoir aussi que l'occultisme et/ou le fantastique est très présent dans ces BD, et ce ès la première planche, ce qui ne colle pas trop avec les histoires habituelles de Dupin :p

La fin implique une suite potentielle, puisqu'elle présente la création d'Aspic (une agence de détectives)...



6 commentaires:

  1. je ne suis pas trop BD mais mon homme en possède

    RépondreSupprimer
  2. c'est bien les BD, y'a moins à lire!:)

    RépondreSupprimer
  3. Mab : très "XIXème qui a envie de passe au XXème siècle" ;)

    L'Angevine : Moi c'est surtout des BD sur Poe ;)

    Nigloo : XD, c'est un point de vue XD

    RépondreSupprimer
  4. heuuuu bin là avant de lire ton article pour moi la seule aspic que je connaissait c'est la vipère aspic :)))
    oui une BD c'est parfois plus facile a lire si on manque de temps :))
    bisous et belle semaine

    RépondreSupprimer
  5. Hihi ;)
    Le titre vient de l'emprunt qu'a fait Flora Vernet à Louis XIII "Qui s'y frotte... s'y pique... tel l'Aspic !" ;)

    RépondreSupprimer