mercredi 20 juin 2012

Mathématiques littéraires ou littérature mathématique ?

Tangente est une sorte de revue sur les maths, c'est édité chez Pôle, et il existe des hors séries, dont celui que je vient de lire, le n° 28 et qui s'intitule Mathématiques et littérature. Une fascination réciproque.
C'est donc un ensemble d'articles, écrit par diverses personnes, et qui tournent autour de la littérature et des mathématiques. Si j'ai choisi ce livre (il comporte un ISBN, donc c'est un livre) c'est bien sûr qu'il parle d'Edgar Poe ;).


C'est assez intéressant, mais soit trop superficiel, soit trop compliqué (pour quelqu'un comme moi qui a laissé tombé les maths en 1ère (même si le bac que j'ai passé s'appelait "Mathématiques et biologie", j'avoue que ma meilleure note de l'année fut celle du bac :D).
Le début parle des classiques (Hugo, Poe, Pascal, Descartes, Stendhal,...), puis on en vient aux plus récents des auteurs qui ont parlé ou parlent de mathématiques, ou bien construisent leurs œuvres de manière mathématique (Eco, Valéry, Ionesco) et puis une grande partie de la fin est surtout axée sur l'Oulipo (l'Ouvroir de Littérature Potentielle), normal pour un ouvrage sur la littérature et les maths ;)
Pour finir, il y a des jeux... autant dire que ceux avec des lettres, c'était les doigts dans le nez, et ceux avec les chiffres... bin... j'ai rien trouvé :D
Le problème, dans ce genre de recueil, c'est qu'il y a parfois redite (surtout dans ce cas, en ce qui concerne l'Oulipo).
Ah et puis pas mal de coquilles aussi, qui rendaient parfois la compréhension difficile :p
Par contre, ça m'a donné envie de lire quelques ouvrages comme La Leçon d'Ionesco et "La Bibliothèque de Babel" de Borges. :)


2 commentaires:

  1. oh là si on mélange la littérature avec les équations,là je suis mais perdue!!!!lol

    RépondreSupprimer