lundi 11 juin 2012

Vampire malgré lui

"Dark Shadows", de Tim Burton, avec Johnny Depp, Michelle Pfeiffer, Eva Green, Bella Heathcote, Helena Bonham Carter, Chloe Grace Moretz, etc. est un film inspiré d'une série des années 60', et du même nom. Le scénariste du film n'est autre que Seth Grahame-Smith, dont je vous ai déjà parlé en tant qu'auteur ;) Et devinez quoi ?! Ça parle de vampire !
D'un vampire en particulier, Barnabas Colins, devenu tel à cause d'une sorcière nommée Angélique (quel ironie !) : Angélique, amoureuse de Barnabas, n'a pas supporté qu'il lui préfère Josette Du Près ; elle a donc envoûté la demoiselle afin qu'elle se suicide, puis à transformé Barnabas en vampire afin qu'il souffre le plus longtemps possible. Elle l'a même fait enfermer dans un cercueil et enterré...
Mais près de 200 ans plus tard, dans les années 70', lors de travaux le cercueil est déterré... et Barnabas de même.

Il retourne dans son château où habitent encore ses descendants : un frère et une sœur, et leurs enfants respectifs, une psy, un valet et une femme de chambre... mais aussi nouvellement venue, Victoria Winters, alias Maggy Evans, poussée ici par le fantôme de Josette. En effet, elle lui ressemble comme deux gouttes d'écume.
Barnabas décide, d'une, de redonner à la famille Colins ses lettres de prestiges, face à Angelbay, l'entreprise de pêche fondée par la sorcière et de deux, de conquérir le cœur de Victoria...


Drôle, j'aurais tout de même aimé un Johnny Depp plus expressif, même si son rôle en donnait effectivement peu l'occasion. Les répliques sont bien trouvées, Eva Green énervante à souhait et Michelle Pfeiffer toujours très belle dans son rôle de femme forte et fière de sa famille.
Il y a, notamment à la fin, un côté "La Mort vous va si bien", voire "La Guerre des Rose", et des clins d’œil auto-burtonien, dans tous le film : maquillage prononcé, coiffure à la "Mars Attacks", etc.
Bref, c'est pas hilarant, c'est simplement drôle, c'est déjà pas mal, même si l'histoire d'amour est un peu too much.

Et la fin envisage, je pense, une suite... ;)

Notons que le film diffère de la série par son ton (plus comique), tout comme le film "21 Jump Street" apparemment, diffère de la série originale. Je trouvais ça rigolo, car l'acteur principal du film décrit ici et de la série policière est... le même :p



10 commentaires:

  1. ah ça c'est vrai, chaque famille a son démon!!:)

    RépondreSupprimer
  2. A mon sens, un des pires Burton que j'ai pu voir : un scénario ultra-convenue, moults personnages mal ou pas utilisés, un humour qui ne parvient jamais à faire mouche, bref un soufflé vite retombé : http://www.vampirisme.com/film/burton-dark-shadows-2012/. Du coup, je commence à avoir un peu peur poru Abraham Lincoln : Vampire Hunter, scénarisé d'après le roman du même Grahame Smith (lequel roman était pourtant réussi).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "La Planète des singes" et "Alice au Pays des Merveilles" étaient pourtant beaucoup moins bien, mais certes... ce n'est pas le meilleur Burton.

      Supprimer
  3. Pourtant j'aime bien Burton mais là....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que Burton se débrouille mieux quand il fait des trucs bien à lui.

      Supprimer
  4. pas trop mon style,dans mes années de 20 ans,j'étais fan mais j'ai changé....

    RépondreSupprimer
  5. j'ai pensé directement a la famille Adam's lolll
    bisous et belle journée ici entre les orages et le vent l'(été a l'air loin!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Y'a de ça en effet ;)
      Eh oui ici aussi on se croirait plutôt en automne :/

      Supprimer