vendredi 6 décembre 2013

Bilbon et les 13 nains

Nous nous sommes regardé "Le Hobbit : un voyage inattendu", de Peter Jackson, (film tiré du roman de Tolkien Bilbo le Hobbit), avec Martin Freeman, Ian McKellen, Richard Armitage, Ken Stott, etc., etc., etc., etc.


C'est donc une prequel au "Seigneur des anneaux" où l'oncle de Frodon, Bilbon, raconte une fabuleuse aventure qu'il vécu 60 ans plus tôt.
Quand je dis "fabuleuse", effectivement, c'est du côté du conte de fée, de la fable que se situe ce film (et sûrement le roman, ais il est toujours quelque part dans ma PàL...)
Bilbon Sacquet, dans sa jeunesse, était insouciant, et c'est ainsi que se souvenait de lui le magicien Gandalf. Un beau jour, alors que Bilbon est adulte et devenu sage, Gandalf vient à sa rencontre et lui propose une aventure : aider une bande de 13 nains à retourner là où ils vivaient bien des décennies plus tôt et d'où ils ont été chassés par un dragon (le Smaug)...
Après un refus et des hésitations, Bilbon accepte et à partir de là, finie la petite vie tranquille à Cul-de-Sac... l'aventure pour lui commence non sans dangers. Il rencontrera par exemple des Trolls, des Gobelins et des Orques ainsi que le fameux Gollum et son anneau. C'est d'ailleurs là un moment clé pour toute la suite (les prochains films et ceux du "Seigneur des anneaux").

Très bons effets spéciaux, peut-être plus (dans mon souvenir en tout cas) d'humour que dans les volets précédents (enfin, suivants...), un aspect un peu plus "comédie musicale" par moment et peut-être un brin plus féérique.
C'est parfois un peu long, mais je pense qu'il faut bien ça pour retracer l'atmosphère et l'univers de Tolkien.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire