vendredi 27 janvier 2012

L'homme qui n'aimait pas les femmes

Hihi ^^ décidément, je suis une sacrée coquine... encore une fois mon titre n'est pas en rapport avec le livre du même nom :p
Non, je vais vous parler aujourd'hui de L’Écharpe, de Robert Bloch, aux éditions Red Label (je ne suis pas sûre qu'elles existent encore d'ailleurs ; le livre est sorti chez eux en 1977, et le roman, écrit en 1947...)


L’Écharpe, c'est donc l'histoire d'un homme, Daniel Morley, qui n'aimait pas les femmes, et ce depuis qu'il avait frôlé la mort, mains attachées par une écharpe, auprès de sa prof d'anglais Miss Frazer...  Depuis, il s'est enfui, a vagabondé, fait 1000 petits boulots, et a surtout appris à se servir des gens pour obtenir ce qu'il veut.
C'est ainsi qu'il utilise Rena, en lui disant qu'il est écrivain. Elle lui donne de l'argent. Un jour il passe à l'acte et la tue, l'étranglant avec son écharpe.
Parti pour Chicago, il décide de vraiment devenir écrivain, mais devient chauffeur de taxi en attendant, histoire de rencontrer les bonnes personnes. La bonne personne est Hazel Hurley, mannequin avec beaucoup de connaissances, et qui tombe amoureuse éperdument... Mais il prend sa tâche très au sérieux. Maintenant qu'elle lui a trouvé une place, qu'il s'est fait des connaissances dans le milieu, et que son livre va être publié, il a besoin d'air...
Quand elle lui annonce qu'elle est enceinte... l'écharpe, son porte-bonheur, n'est pas loin...

Robert Bloch, plus connu pour son Psychose, qui a inspiré Hitchcock, nous donne là encore un admirable exemple du monde d'un psychopathe en puissance, voire même d'un schizophrène...
Petit à petit, on perçoit plus nettement la nature cassée de cet homme qui paraît normal de l'extérieur, mais qui est en fait une bombe à retardement qui a une veine énorme.

A quand un recueil complet des histoires de Bloch ?


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire