vendredi 22 mars 2013

Météo-gastro-nomie

Nous avons vu le dessin-animé (je devrais dire l'animation) "Tempête de boulettes géantes", de Phil Lord, Chris Miller.
À l'époque de sa sortie, ayant vu la bande-annonce, je m'étais dit que ça avait été écrit par des gens qui avaient abusé de certaines drogues hallucinogènes.
Eh bien je peux dire, maintenant que je l'ai vu, que je ne devais pas être loin de la réalité... :p


Depuis qu'il est tout petit, Flint Lockwood aime inventer des choses utiles, enfin..., qu'il croit utiles. Conforté par sa maman, et bien que son papa ne soit pas trop de cet avis, Flint continue dans cette voie et ne cesse de chercher, imaginer, créer, inventer, fabriquer...
Des années plus tard, alors qu'il est devenu un jeune homme, Flint pense avoir inventé une machine qui transforme l'eau en nourriture.
Sur la petite île où il vit, et où la seule ressource de nourriture est devenue la sardine (qui comme elle n'est plus à la mode, ne se vend plus, il faut bien alors la manger soi-même), cela changerait carrément la vie des gens.
Mais voilà, il lui faut beaucoup d'électricité pour faire fonctionner son invention... Il décide d'aller à a centrale électrique du coin, pile au moment où le maire inaugure un parc d'attraction afin d'attirer les touristes... Et là, c'est la catastrophe ; la machine s'emballe et détruit tout sur son passage... puis s'enfuit vers les nuages.
Une présentatrice météo stagiaire qui était là pour l'inauguration sera bientôt témoin d'un surprenant phénomène : des hamburgers qui tombent du ciel,... comme s'il en pleuvait.
Au début tout le monde est content, mais au bout d'un certain temps, les choses vont devenir dangereuses...

C'est drôle, mais il ne faut pas regarder le film après avoir mangé, parce que de la nourriture, il en tombe de partout !
Mon personnage préféré est sans doute le père, peu causant, toujours avec une métaphore sur la pêche, yeux et bouche cachés par de gros sourcils et une grosse moustache, sauf en de rares occasions, qui sont les plus drôles :p.
Voilà, à part ça il a bien fallu une bonne dose d'imagination (et de champignons hallucinogènes (?)) pour penser ce film :D


2 commentaires:

  1. à quoi tient le succès .......

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah transformer l'eau en nourriture, ça pourrait être bien utile parfois :p

      Supprimer