vendredi 21 février 2014

Étincelle


Il suffit parfois de pas grand-chose, juste d'une étincelle pour mettre le feu aux poudres... C'est ce qu'il se passe dans "Homefront" de Gary Fleder, avec Jason Statham, James Franco, Izabela Vidovic, Winona Ryder, Kate Bosworth, etc., film adapté par Sylvester Stallone d'un roman de Chuck Logan, Du feu sous la neige en français.

Phil Broker s'est fait des ennemis quand il était agent de la DEA... mais maintenant, il s'est mis au vert. Depuis que sa femme est morte, il est venu s'installer en Louisiane avec sa fille Maddy. Mais en Louisiane, les nouveaux ne sont pas toujours bienvenus pour tout le monde... Et à l'école, Maddy en fait les frais. Un gamin lui pique sa casquette, et elle, elle se défend, comme le lui a appris son papa.
Les parents sont très remontés contre la petite fille et contre son père, surtout la mère, une camée, qui demande à son frère, Gator, fabricant de drogue, de s'occuper de Broker en lui faisant peur.
Oui mais voilà, Broker n'est pas du genre à se laisser faire, même s'il essaie de faire profil bas le mieux possible.
De fil en aiguille, Gator va en découvrir plus sur Broker, et il va se servir de ça pour ses propres intérêts. En effet, Gator connais quelqu'un qui aimerait bien se venger de Broker...

J'aime bien Jason Statham, même si on sait qu'il joue toujours un peu pareil... mais les rôles qu'ils jouent lui vont plutôt bien.
On sait très bien ce qu'il va plus ou moins se passer dans le film, mais on se laisse entraîner. Ce qui est surtout intéressant, c'est le traitement des personnalités : ni vraiment bons, ni vraiment mauvais, tous les protagonistes, ou presque peuvent changer ou peuvent faire preuve aussi bien d'humanité que de cruauté.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire