mercredi 28 août 2013

Ah les femmes... Ah les hommes !


J'ai lu Cinq petits cochons d'Agatha Christie, Club du masque, une édition de 1963 avec pas mal de coquilles (on a droit par exemple à un "Hector Poirot"..., j'espère que ça a été corrigé depuis), car oui il s'agit d'une enquête de Poirot, mais pas n'importe laquelle puisque le meurtre date de 16 ans en arrière !
Carla Lemarchant, alias Caroline Crale, veut savoir la vérité au sujet de sa mère accusée du meurtre de son père et décédée en prison. Elle avait 5 ans à l'époque et ne se souvient de rien, sauf que sa mère ne mentait jamais. À sa majorité, elle a reçu, avec l'héritage, une lettre écrite par sa maman juste avant de mourir, où elle lui disait qu'elle était innocente.

Poirot va donc comme remonter le temps et interroger les personnes en lien avec l'affaire, d'abord les gens de la justice et de la loi, puis les témoins directs. Grâce à leurs avis divergents, à leurs souvenirs et à leurs omissions, Poirot va déterminer ce qu'il s'est réellement passé...

Ce roman est comme un mélange de plusieurs autres de Christie, comme les Dix petits nègres ou Je ne suis pas coupable, par exemple, car on retrouve certains éléments similaires. Le roman est très bien, même si on devine ce qu'il s'est passé plus tôt que d'habitude (la réalité est néanmoins révélée seulement à la fin).
L'histoire est relatée plusieurs fois, de différents points de vue, et c'est comme un puzzle à reconstituer :)


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire