samedi 2 avril 2011

L'exorciste


Différent du film culte qu'est "L'Exorciste", "Le Rite", de Mikaël Hafstrom avec Anthony Hopkins, Colin O'Donoghue, Alice Braga, Marta Gastini, etc. en a pourtant le même thème : la possession et l'exorcisme.
Il est inspiré de faits réels (avec des scènes ajoutées, romancées, c'est écrit en plus petit à la fin du film :D, on ne sait trop dans quelles proportions, mais on s'en doute un peu quand même :p) :
Un jeune homme, Michael Kovak, décide de faire des études afin de devenir prêtre... enfin, surtout dans le but d'échapper à la vie avec son père et devenir croque-mort. En fait, il n'a pas la vocation.
4 ans plus tard, vers la fin de ses études, il "démissionne". le Père Matthew pense qu'il a tort et lui dit qu'il devra rembourser l'équivalent de ses 4 ans d'étude... Il lui dit aussi que l'on manque d'exorciste et qu'il pourrait en devenir un. Il est donc envoyé à Rome et au Vatican pour suivre des cours d'exorcisme. Voyant qu'il est très sceptique, on l'envoie chez le Père Lucas, prêtre un peu spécial, à l'air bourru et qui pratique l'exorcisme.
Premier cas pour Michael, une jeune fille, Rosaria, 16 ans, enceinte. Il assiste à une scène qu'il prend pour de la folie.
Néanmoins, il revient souvent chez le Père Lucas, et avec lui il assiste à des exorcismes plus ou moins spectaculaires. Jusqu'au jour où Rosaria tente de se noyer et est emmenée à l'hôpital...

Je ne peux en raconter plus si vous ne l'avez pas encore vu et voulez le voir. Ça serait vous gâcher la suite.

Anthony Hopkins est parfait dans ce genre de rôle ; le film n'aurait pas été pareil sans lui. Un regard, une posture, et surtout une violence et à la fois une douceur qui émanent de lui... Sans lui j'ai peur que le film n'ait été une sorte de série B...
Film qui joue, comme tous ceux sur le sujet, sur la musique, sur les apparitions soudaine et les mouvements brusques et violents, dans le but de faire sursauter le spectateur, il est, du moins au début, plus soft que d'autres dans la mesure ou les mouvements restent réalistes, crédibles (pas de tête qui fasse des tours de 180 ou 360° par exemple :p).
Est posée aussi la question de la maladie psychologique : comment savoir si un "possédé" n'a pas tout simplement un gros problème psychiatrique ou psychologique ?
Le jeune Michael se retrouvait un peu dans la situation de Dana Scully, dans "The X-Files" : le sceptique confronté à des évènements qui sortent de l'ordinaire, mais qui veut tout expliquer par des moyens rationnels.

La morale--que j'ai trouvée à l'histoire-- c'est que finalement, l'esprit humain est bien faible...


10 commentaires:

  1. Alors celui-là je l'ai vu au Venezuela ...en espagnol! ( faudra que je le revoie en français) car Gisela adore Anthony et m'a bassiner 2 jours pour que j'aille au cinéma là-bas ...
    le ciné là-bas est de bien public ça coute rien d'y aller ... quelques 5 bolivares ( tu divises par 7 pour le prix en euro) et oui des centimes ...
    bisous et belle soirée

    RépondreSupprimer
  2. Ah lala, si seulement ça pouvait être comme ça en France :D Mais bon, 'faut bien que les films soient rentabilisés...

    RépondreSupprimer
  3. rembourser les études?ils ne manquent pas d'idées les curés!!^^

    RépondreSupprimer
  4. Oui en fait le séminaire était "gratuit", enfin je pense que c'était payé par quelqu'un, mais s'il abandonne, hop, il peut devoir rembourser. :p

    RépondreSupprimer
  5. je pense que ça rentabilise car les salle de ciné sont pleines toutes la journée et toute la nuit ... dernière séance fini a 3h du mat méme en semaine ... et ils ont deja le 3D et les dernières technologies ... faudrait savoir si c'est aussi comme ça dans le reste de l'amérique latine
    en Belgique il ne reste que deux grandes sociètes de salles de cinéma qui se partage les villes , tout les petits viné sont devenus des théatres ou méme détruits pour étre des supermarchés ....
    merci pour la rectification de mon article ...
    tu devrais étre redactrice en chef je t'engage ....
    pour écrire mon sejour en jungle aussi :))
    bisous et belle journée ...

    RépondreSupprimer
  6. Ça fait rêver !
    Je retourne lire l'article en entier ;)

    RépondreSupprimer
  7. OUais alors hein déjà, hein, je voulais le voir et je l'ai raté. Hein... déjà quoi !
    Et en plus au début je pensais que ça serait sympa sans plus, mais ton article confirme que ça à l'air vraiment pas mal. Alors du coup, ben j'suis encore plus dégoutée... Grrr xD

    RépondreSupprimer
  8. Anthony Hopkins est quand même le pilier du film :)

    RépondreSupprimer
  9. Ah mais oui mais Anthony Hopkins aussi... quoi ! :p

    RépondreSupprimer
  10. Bah oui, voilà, Hannibal Lecter et tout...

    RépondreSupprimer