vendredi 29 avril 2011

Le corbeau d'Edgar Poe ?

Comme les perroquets, les corbeaux peuvent "parler", du moins, formuler des sons ressemblant aux nôtres. C'est pour cela que Poe a utilisé le corbeau pour son poème.
En voici un qui dit : "Nevermore" :

11 commentaires:

  1. cool mais là j'aime trop le chat!! jaloux? lollll
    je connaissais un garde forestier qui avait une pie et elle disait une 20 taine de mots!
    par contre le cacatoes de ma marraine n'a jamais parlé !
    bon reste plus qu'a choper le corbeau que j'ai ici dans le quartier ... quand je lui donne des chips il me suit en rue ... mais ne vient pas dans ma cour :(
    bisous

    RépondreSupprimer
  2. Tu vas finir par l'apprivoiser et lui faire réciter le poème de Poe ;)

    RépondreSupprimer
  3. amusant ! étrange corbeau narguant le chat par ses nevermore :)

    RépondreSupprimer
  4. Le chat ne doit rien n'y comprendre :p :)

    RépondreSupprimer
  5. mdrrrrr il va plutôt apprendre a me dire "encore"! pour avoir des chips en +++ lolll
    et puis contrairement a ton corbeau sur la vidéo je suis pas sure qu' avec Picasso ça irait si j'amène un corbeau ...Picasso chasse tout les oiseaux ... ça serait bagarre.
    tiens toi qui bouge beaucoup dans la campagne tu as deja vu des corbeaux blancs? j'en ai deja vu avec des taches blanches mais des tout blancs pas encore et toi?

    RépondreSupprimer
  6. pas mal le montage !!!! il est tout décoiffé ce corbeau !!!!!!

    RépondreSupprimer
  7. Linda : Ah non, je ne crois pas en avoir déjà vu...

    Maé : Quel montage ?

    RépondreSupprimer
  8. Dommage, je n'ai plus le son sur mon PC...

    RépondreSupprimer
  9. C'est tellement hallucinant qu'on a du mal à y croire. J'ignorais cette faculté des corbeaux. En plus, il regarde la caméra avec une de ces tronches à la fin, en disant "nevermore" ! J'ai failli partir en courant me réfugier dans les bras de mon chat, pas toi ?

    Comme Linda & Picasso, j'adore le chat et son petit "miaou". Très bons acteurs, les chats. :-)

    Quand j'étais ado, j'avais une pie, que mon papa avait soigné alors qu'oisillon elle était tombée d'un arbre. Elle ne décochait pas un mot, mais en langage pie, quelle bavarde ! Nous tenions conversation. Elle piquait tout, et notamment la queue de mon chat d'alors, qui bien que très baraqué, perdait souvent la partie.
    Nostalgie !

    RépondreSupprimer
  10. j'en veux un, il est trop chou!!^^

    RépondreSupprimer
  11. Heure-bleue : Ah oui c'est vrai... dommage :/

    Erick : Ah oui il paraît que les pies sont bavardes, tu en as eu la preuve alors :p

    Nigloo : Tu dois bien en avoir par chez toi, non ? :p

    RépondreSupprimer