dimanche 29 avril 2012

Rappel : La Mort rouge à Orsay et plus


Je rappelle que vendredi 4 mai prochain, à 14h30, sera projeté, au Musée d'Orsay, le film de Roger Corman inspiré, entre autres, du conte du même titre d'Edgar Poe : "Le Masque de la Mort Rouge"/"The Masque of the Red Death" (1964), avec Vincent Price.

Ce film est indiqué pour des élèves "de la 6ème à la 3ème".


C'est la 7ème des 8 adaptations d'Edgar Poe produites et réalisées par Roger Corman entre 1960 et 1964 :
- "The Fall of the House of Usher"/"La Chute de la Maison Usher"
- "The Pit and the Pendulum"/"La Chambre des Tortures"
- "The Premature Burial"/"L'Enterré Vivant"
- "Tales of Terror"/"L'Empire de la Terreur"
- "The Raven"/"Le Corbeau"
- "The Haunted Palace"/"La Malédiction d'Arkham"
- "The Masque of the Red Death"/"Le Masque de la Mort Rouge"
- "The Tomb of Ligeia"/"La Tombe de Ligeia"

"Il est souvent considéré comme le plus accompli esthétiquement, son utilisation de la couleur, des décors et des costumes contribuant à créer une atmosphère gothique remarquable. On peut d'ailleurs trouver quelques similitudes thématiques et formelles entre ce film et "Le septième sceau" d'Ingmar Bergman, qui marqua beaucoup Corman. Le scénario, centré sur un grand bal masqué, mêle deux nouvelles d'Edgar Poe : "Le Masque de la mort rouge" et "Hop-Frog". Comme dans les deux autres films de la série, c'est l'inquiétant Vincent Price qui interprète le rôle principal."

VO sous-titrée
Durée : 1h40'
Gratuit, dans la limite des places disponibles.


Inscription obligatoire au 01 40 49 49 38 à partir du mardi 27 septembre 2011 dès 9h30 (sauf mercredis).
Un document d'information est envoyé aux inscrits.


Source : Musée d'Orsay.

Plus ? Oui, il y a du nouveau : Le Musée d'Orsay annonce aussi une pléiade de films inspirés par Poe du 4 au 27 mai prochains dans sa rubrique Cinéma.
Cette session s'appelle "Les Rêves d'Edgar Allan Poe".

Voici ce qu'en dit le site :

"Manet l'a illustré, Debussy a tenté de le mettre en musique. C'est dire que l'univers d'Edgar Allan Poe a fasciné les artistes de la seconde moitié du XIXe siècle. Dès ses débuts, le cinéma s'est intéressé à l'œuvre d'Edgar Allan Poe.
Dans ses nouvelles où s'inventent le récit policier, la science-fiction et l'épouvante, des réalisateurs comme Fritz Lang, David W.Griffith, Jean Epstein, Roger Corman ont trouvé l'essence même du fantastique et du suspens.
Ces histoires où l'horreur et la beauté font bon ménage n'ont-elles pas à voir avec la nature même du cinéma ? Car quoi de plus cinématographique que les caprices de l'imagination, la question du double, la permanence obsédante des défunts ou l'indécision entre le rêve et la réalité, entre la vie et la mort ? L'œuvre de Poe, peut-être plus que toute autre, aura ainsi anticipé les mythes et les fantasmes que matérialisa l'invention du cinématographe, cette machine à créer des spectres et à incarner les cauchemars autant que les rêves. Et comme l'a compris Jean-Luc Godard dans Vivre sa vie, n'est-ce pas le pouvoir vampirique du cinéma que Poe décrivait déjà dans Le Portrait ovale, où un peintre parvenait à transfuser sur sa toile "
la vie elle-même" ?"

Les dates et horaires :

- "La Chute de la maison Usher", de Jean Epstein, le 6 mai à 15h.
- "The Avenging Conscience" ("La Conscience vengeresse"), de David W. Griffith, le 11 mai à 20h.
- "Die Pest in Florenz" ("La Peste à Florence"), d'Otto Rippert, le 12 mai à 16h.
- "Murders in the rue Morgue" ("Double assassinat dans la rue Morgue"), de Robert Florey, le 12 mai à 19h.
- "The Masque of the Red Death" ("Le masque de la mort rouge"), de Roger Corman, le 13 mai à 16h.
- "The Tomb of Ligeia" ("La tombe de Ligeia"), de Roger Corman, le 13 mai à 19h.
- "Vincent", de Tim Burton et "House of Usher" ("La chute de la maison Usher"), de Roger Corman, le 18 mai à 20h.
- "Danza macabra" ("Danse macabre"), de Antonio Margheriti (alias Anthony Dawson), le 19 mai à 16h.
- "Histoires extraordinaires" (3 courts métrages), de Louis Malle, Federico Fellini et Roger Vadim, le 25 mai à 20h.
- "Les histoires extraordinaires d'Edgar Poe", d'Eric Rohmer, et "Le système du docteur Goudron et du professeur Plume", de Claude Chabrol, le 26 mai à 16h.
- "Puissance de la parole", et "Vivre sa vie", de Jean-Luc Godard, le 26 mai à 19h.
- "La chute de la maison Usher", de James Sibley Watson et Melville Webber, "Le Puits et le Pendule", d'Alexandre Astruc, "La chute de la maison Usher" et Le puits, le pendule et l'Espoir", de Jan Svankmajer, le 27 mai à 16h.
- "Due occhi diabolici" ("Deux yeux maléfiques"), de George Romero et Dario Argento, le 27 mai à 20h.

(A l'auditorium niveau -2)

Source : Musée d'Orsay.

Vu dans le magazine "Lire" de ce mois de mai :



4 commentaires:

  1. haaaaa trop bien le chat! un vrai chat diable loll
    et Vincent Price , bin tu sais ... j'adore
    dommage qu'ici il n'y a rien a Bruxelles sur Poe ...pas d'expo pas de pièce .... nada ! snifff
    bisous et passe une belle fin de journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça viendra ;) "L'Ombre du Mal"/"The Raven" devrait sortir bientôt. Et "Twixt", il est sorti en Belgique ?

      Supprimer
  2. eh eh, je sens une envie parisienne te démanger ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hihihi ! Mais il faudrait que j'y aille chaque jour ! :p
      J'ai déjà et/ou déjà vu certains des films par contre. Mais je compte bien tous les voir et avoir un jour ;)

      Supprimer