mardi 24 avril 2012

[Rec]upéré

Pendant que se passent les intrigues de "[Rec]" puis "[Rec]²", se déroule aussi celle de "[REC]³ Génesis", de Paco Plaza, avec Leticia Dolera, Diego Martín, Ismael Martínez, Àlex Monner, etc., contrairement à ce que le titre peut faire penser. Je pense que le mot Génesis fait plutôt ici référence à la Genèse de la Bible.
On peut voir ce film sans avoir vu les 2 précédents, même si, dans ce cas, on manquera quelques clins d'œil et références, mais ce n'est pas très grave. Par contre, si on n'a pas vu les 2 autres, on n'aura pas cette fâcheuse impression que ce 3ème opus est de la [réc]upération, de [rec]yclage, bref un moyen de faire du fric sur un boulot précédent...
Je suis méchante, mais c'est l'effet que ça donne.

Carla et Koldo se marient : église, fête, tout va bien, tout le monde s'amuse... sauf le grand-père qui n'entend pas tout et le tonton qui s'est fait mordre par un chien à la clinique vétérinaire...
Soudain, pendant le bal, le tonton tombe d'un balcon, se relève plus ou moins en se marrant et arrache un morceau du cou de sa femme. Panique générale : des espèces de zombies que le tonton a dû mordre sortent de partout.
Koldo et Carla sont séparés, ils se savent néanmoins vivant par on ne sait quelle intuition et vont à la recherche l'un de l'autre dans cet apocalypse.
Les seuls moyens apparents d'arrêter ces zombies sont : l'église, l'eau bénite et le récit de la Bible...


Ce film n'est pas affirmé, il n'est pas équilibré, il se veut film d'horreur et film comique, sans savoir quel parti prendre. C'est du Monty Python de bas étage, de burlesque mal assumé, de la parodie de film d'horreur. Si c'était drôle et effrayant tout du long, ça irait, mais voilà non : on part d'un mariage filmé en caméras subjectives dans un long prologue, puis, après le titre, hop, c'est filmé "normalement", et puis à un moment, comme clin d’œil aux 2 premiers films hop, caméscope à infra-rouge, et on revient au film. Des scènes burlesques viennent s'interposer entre 2 scènes gores. Et le final est plutôt dramatique, pas du tout comique. Bref, un grand mélange qui ne prend pas.
Je passe aussi sur une scène outrageusement pompée sur "Shining" (la scène la plus connue, alors hommage ou pompage ?)

Voilà, et en plus, ça fait même pas peur :/

9 commentaires:

  1. Si en plus ça fait même pas peur!!^^

    RépondreSupprimer
  2. Pourtant déjà le sujet un mariage : il y a de quoi avoir peur ! :)

    RépondreSupprimer
  3. haaa! j'ai vu REC 1 et 2 tout le monde me disait "ouais tu verras c'est super bien ça fait peur c'est géant" ...et moi ...boff j'ai vu pire mais j'ai vu aussi bien mieux ....
    là je regarde d'autre vidéo de "bizzarre ou quoi " avec le capitaine kick :))
    c'est pas un film mais justement j'aime mieux que les films du moment ....
    bisous et belle journée ici un ciel noire! vent et pluie ....

    oublions un peu la météo avec un hymne à la joie ....

    Parole de Le Vent De L'espoir (L'hymne à La Joie):
    le vent de l'espoir se leve
    pour faire triompher l'amour
    de la joie et l'esperance
    vient de se lever le jour

    qu'il soit noir ou blanc peu importe
    l'amour est comme un arc-en-ciel
    main dans la main chacun chante
    une paix universelle

    le vent de l'espoir se leve
    et avec la meme foi
    de partout les voix s'elevent
    pour chanter l'hymne a la joie

    au-dela des vieilles frontieres
    qui etouffaient l'humanite
    le troisieme millenaire
    parie sur la liberte

    la colombe n'est plus un reve
    son regne arrive cette fois
    que partout les voix s'elevent
    pour chanter l'hymne a la joie

    come and sing a song of joy
    for peace a glory gloria
    sing this song of hope rejoice
    for freedom allelujah

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour ce poème d'espoir :) ;)

    RépondreSupprimer
  5. C'est la grande mode maintenant de faire de l'horreur en mode "téléréalité" et ce depuis le projet Blair witch car paranormal activity n'a rien inventé (qui fut d'ailleurs inspiré lui même d'un film sortie avant : Tokyo night, c'est dire...) ^^^^
    L'effet de surprise est éventé maintenant t'en a vu un t'en a vu 10. Mon dieu ce que les bon vieux films "spirit" me manque. Les The ring, The grudge ... m'avais bien mieux empêcher de dormir !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Cannibal Holocaust" aurait été le premier du genre apparemment ;) Mais là le Found Footage est vraiment cantonné au début seulement, avant l'apparition du titre.

      Supprimer