dimanche 6 mai 2012

Coïncidence sur coïncidence


La Prophétie des Andes, de James Redfield, chez J'ai Lu Aventure secrète, est un livre qui a eu beaucoup de succès, si bien qu'il doit aujourd'hui faire partie du fond d'une librairie.
Je pensais, avant de le lire, que c'était un essai sur les coïncidences (son sous-titre étant "Et si les coïncidences révélaient le sens de la vie ?"), mais non, c'est en fait un roman.

En 1ère, j'avais un prof de français, M. D., qui nous répétait de temps en temps, sur l'air de "La Rirette" : "Il ne faut pas séparer le fond de la forme", je crois que c'était à propos du commentaire de texte... Eh bien désolée M. D. mais aujourd'hui je vais être obligée de séparer le fond de la forme...
En effet, si le sujet du livre me plaît beaucoup et même me parle, la forme, elle, laisse carrément à désirer (je ne sais pas si c'est dû à l'original ou à la traduction)...
Imaginez des auteurs comme Bernard Werber et Marc Lévy, pour leur thèmes de prédilection (évolution et élévation spirituelle pour Werber, coïncidences et rencontres improbables pour Lévy) écrire un roman comme le ferait... Musso par exemple : trop facile, trop plat, pas assez enivrant.
C'est bien dommage, parce que les thèmes abordés sont en passe de devenir effectivement, dans notre XXIème siècle, des sujets importants à considérer, via la physique quantique.

Le narrateur subit tout une ribambelle de coïncidences et rencontres qui le mène à un savoir révélé par un Manuscrit très ancien découvert au Pérou. Je ne sais pas si vous avez déjà lu Le Voyage du pèlerin de John Bunyan, mais le livre fait un peu penser à cela... à un voyage initiatique, mais qui va au-delà de la religion, et qui se déroule au Pérou.
Le problème, c'est que tout semble arriver bien trop facilement, le narrateur n'a même pas besoin de trop travailler pour provoquer les coïncidences ou pour voir des énergies aux êtres vivants... tout lui tombe quasi tout cuit dans le bec... Un peu comme s'il était dans un rêve ou un jeu vidéo.

Avis ainsi mitigé pour ce livre où les thèmes abordés sont passionnants, mais traités de manière parfois trop New Age et racontés d'une façon insipide.

Quoi qu'il en soit, je continue dans le chemin proposé par ce livre, et d'autres que j'avais lus avant, à tenter d'interpréter les signes du destin...




4 commentaires:

  1. Pas lu mais interpréter les signes c'est parfois tentant.

    RépondreSupprimer
  2. Tentant et souvent très utile... quand on peut les interpréter à temps ;)

    RépondreSupprimer
  3. oui alors je connais mais j'ai pas terminer car ça n'avais pas de vie malgrès le titre accrocheur ! j'ai deja lu bien mieux !
    bisous et belle semaine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui voilà, pas assez palpitant malheureusement.

      Supprimer