lundi 7 novembre 2011

L'orgueil

"The Reader", de Stephen Daldry, avec Kate Winslet, Ralph Finnes, David Kross, Bruno Ganz, Hannah Herzsprung, etc. est un film sur l'orgueil avant tout. Oui, c'est aussi un film sur les camps de concentration et sur la justice, mais c'est avant tout un film sur l'orgueil.


En 1958, Michael Berg à 15 ans ; ce jeune Allemand ne se sent pas bien en rentrant de l'école et s'arrête sous un porche. Hanna, une femme d'une trentaine d'années, vient à son aide puis le raccompagne chez lui. Il a la scarlatine.
Plusieurs mois passent, le temps de guérir. Michael va porter des fleurs à Hanna pour la remercier ; et elle devient pour lui comme une obsession d'adolescent.
De fil en aiguille, ils deviennent amant. Michael doit aussi lui faire la lecture à chaque fois.
Mais un jour, Hanna part sans prévenir... Michael est désemparé. Mais le temps passe...
Il va étudier le droit à l'université pour devenir avocat.
Un de leurs professeurs emmène son groupe d'étudiants assister au procès de femmes gardiennes de camps de concentration pendant la Seconde Guerre mondiale.
Là, Michael reconnaît parmi elles Hanna.

L'orgueil est présent chez les 2 personnages : chez celui d'Hanna, car elle refuse de révéler qu'elle ne sait ni lire ni écrire, elle a honte ; et chez Michael qui s'est senti trahi et qui refuse de l'aider.

C'est un film qui nous fait nous interroger sur la culpabilité... par le personnage du professeur notamment ; ça rappelle un peu la chanson de Fredericks, Goldmann et Jones "Né en 17"... Pas instruits, pas informés, comment aurions-nous réagit à l'époque, dans ce contexte, dans cette propagande ?
Très bien joué, décors et costumes réalistes, on voyage dans les souvenirs de Michael, puis dans sa vie de 1995 d'une manière fluide.

Seul bémol, les textes sont la plupart du temps en anglais alors que l'action se déroule en majeure partie en Allemagne. Peut-être était-ce comme ça dans le roman, car en effet, ce film est tiré d'un livre de Bernard Schlink intitulé "Le Liseur".



9 commentaires:

  1. Même instruits, et informés, la propagande, ça marche bien !

    RépondreSupprimer
  2. Oui aussi, mais c'est pire sur des gens qui ne savaient pas lire comme Hanna.

    RépondreSupprimer
  3. C'est étrange, sur l'affiche elle parait beaucoup plus jeune que lui!!

    RépondreSupprimer
  4. Mab : :)

    Nigloo : Eh bien sur l'affiche, c'est elle dans les années 50' et c'est lui dans les années 90' ;)

    RépondreSupprimer
  5. le pire des défauts pour moi ... car le plus dure a passer au dessus ... dure de pas avoir d'orgueil
    on a tous un jour oublié d'étre humble ....

    bonne soirée ...
    ps: surveille le facteur :))

    RépondreSupprimer
  6. Oui, je pense qu'il faut avoir un peu d'orgueil pour ne pas se faire "marcher dessus", mais en avoir trop c'est mauvais.

    Le facteur (ou plutôt la factrice) ce n'est pas moi qui la guette car elle dépose tout le courrier à l'accueil, mais je surveillerai l'accueil ;) :p

    RépondreSupprimer
  7. si tu es a Nancy tu n'auras pas le colis ! il ne va pas se perdre au moins? tu l'auras au retour?

    RépondreSupprimer
  8. Ne t'inquiète pas, il est déposé à l'accueil du Domaine et y reste jusqu'à ce qu'on vienne le chercher ;) C'est mieux qu'une boîte à lettre :) Merci :)

    RépondreSupprimer