mardi 27 décembre 2011

Au 13ème étage ?

"Thirteenth Floor" (= 13ème étage), c'est le titre VO de "Passé virtuel", de Josef Rusnak, avec Craig Bierko, Armin Mueller-Stahl, Gretchen Mol, Vincent D'Onofrio, Dennis Haysbert, etc. est un film inspiré d'un roman SF de Daniel-Francis Galouye, Simulacron 3.

Hannon Fuller, Einstein de l'informatique et du virtuel, est aussi un nostalgique du San Francisco de son enfance ; il a donc recréé virtuellement la ville de 1937 et part s'y balader de temps en temps. Il semble avoir fait une découverte qui mettrai sa vie en péril. Il écrit alors une lettre à son assistant, Douglas Hall, pour l'avertir, et la laisse dans le monde virtuel au cas où il meurt. De retour dans le présent, il se fait assassiner.
Douglas est vite suspecté, c'est en effet lui qui hérite de la société, mais lui ne se souvient de rien de la nuit précédente. Il découvre en plus qu'Hannon voulait lui dire quelque chose d'important et qu'il lui a laissé un message. Il décide d'entrer dans la matrice pour y trouver quelque chose... Mais c'est assez risqué, car les êtres de ce monde virtuel ont des capacités très humaines, ils réfléchissent par eux-mêmes et ont des sentiments...


Petit à petit, on découvre la vérité sur ce qui a tué Hannon Fuller, rebondissement après rebondissement (même si on devrait se douter dès le début de ce qu'il se passe...). L'idée est originale (le film date de 1999 comme "Matrix" et "eXistenZ", ça devait être dans l'air du temps ;)), et la photographie années 30' plutôt sympa.
Pas un film révolutionnaire, mais un bon petit film de SF qui a été sûrement noyé sous la vague Matrix.


11 commentaires:

  1. J'ai beaucoup aimé moi aussi.

    RépondreSupprimer
  2. ben voilà,je peux mettre des commentaires!!!!lol
    je ne connais pas ce style mais lorsque j'étais plus jeune,vers les 20 ans,j'aimais les films et aventures de fictions

    RépondreSupprimer
  3. Ici c'est une sorte de polar SF. .°

    RépondreSupprimer
  4. parfois les films se perdent au milieu des promo des média faites pour d'autres c'est pas de pot !

    RépondreSupprimer
  5. Eh oui, déjà que "eXistenZ" en a pâti...

    RépondreSupprimer
  6. EXistenz... Quel film, et quel cinéaste !
    Mais le film qui a le plus pâti de l'effet Matrix a été, je crois, le fabuleux "Dark City" d'Alex Proyas, un chef d'oeuvre.
    Avec kiefer Sutherland (jeune) et Jennifer Connely, ce qui ne gâte rien.

    RépondreSupprimer
  7. Ah bah tu vois, je ne l'ai effectivement pas vu non plus je crois bien...

    RépondreSupprimer
  8. Bonne résolution de l'année: voir "Dark City" !

    RépondreSupprimer
  9. En espérant que ça ne te décevra pas...

    RépondreSupprimer
  10. J'en ai vu des extraits et à l'époque, je lisais quelques "Mad Movies" où ils ont dû en parler je crois ;)

    RépondreSupprimer