jeudi 8 décembre 2011

La beauté par les sciences

Le Chaos et l'harmonie : la fabrication du réel, de Trinh Xuan Thuan, chez Folio essais (en poche, et chez Fayard en grand format) m'a beaucoup fait penser à Eureka d'Edgar Poe... à la différence près qu'aujourd'hui, les scientifiques sont sûrs de beaucoup de choses, relatées dans le livre, alors que Poe, lui, n'avait pas pu expérimenter.


Ce livre est une sorte de récapitulatif poétique (pas dans le sens poème, mais dans le sens poésie) de la Nature : sa création, son élaboration, son organisation, l'infiniment grand et l'infiniment petit, et la conscience que nous en avons, nous, qui en faisons partie.

Dans la version poche, certaines illustrations sont au début, puis d'autres dans un cahier couleur au milieu du livre. Je trouve cette idée sympa, car cela nous prépare à ce que l'on va lire, un peu comme une révision. Dans la version grand format, les illustrations sont mises au fur et à mesure du texte, plus le cahier central.

Le seul bémol que je trouverais à cet ouvrage, c'est l'utilisation du mot "Réel", que je ne trouve pas approprié ; à la place, j'aurais préféré "notre réalité" par exemple, qui n'exclut pas que le réel puisse être autre, dans d'autres conditions. Bref, à part ça, j'ai trouvé ce livre excellent : il est simple et limpide tout en abordant des sujets ardus.
Pas d'acharnement, pas de règlement de compte caché comme j'ai pu lire dans d'autres, diverses théories sont abordées, d'abord d'égales à égales, puis l'auteur explique son point de vue. C'est beaucoup plus serein.
On y trouve donc, dans le désordre : l'astrophysique, le quantique, les mathématiques, le chaos, la biologie, l'évolution et la science et la conscience en général.

C'est un ouvrage positif, sur la Nature, sur notre réalité (comment elle s'est formée, comment on la comprend, comment on l'a comprise, etc.), sur le nécessaire et le contingent, le chaos et l'harmonie, qui cohabitent dans notre Univers si créatif.

A lire absolument !

NB : je précise toutefois un erratum p.267 (poche) [p.225 grand format] : 
John Michell (1724-1793) et non (1831-1879).

6 commentaires:

  1. Un grand de l'Astrophysique... j'ai suivi par internet une de ses conférences, il reste très clair et apparemment serein malgré les sujets difficiles évoqués

    RépondreSupprimer
  2. Oui c'est tout à fait cela. C'est très agréable à lire :)

    RépondreSupprimer
  3. il faut toujours une phase de chaos avant une phase de vie ou de sérénité ... j'aime bien le chaos pour moi il n'est pas que négatif !
    bisous et bon we
    et pour l'autre omms du nounours le prmier mot c'est mdrrrrr

    RépondreSupprimer
  4. Je crois qu'ils sont indissociables ;)

    RépondreSupprimer