vendredi 25 février 2011

Anti-syncrétisme

Les Cathédrales du vide, d'Henri Loevenbruck, éditions J'ai lu.
Suite du Rasoir d'Ockham (que je n'ai pas lu), il peut tout de même se lire et se comprendre sans avoir lu le précédent, car l'histoire y est rappelée.


Un géologue tente de s'échapper d'un complexe souterrain et quand il sort, il découvre qu'il est dans une cathédrale en ruine au milieu d'une forêt tropicale ou équatoriale...
Un flic des renseignements, Ari Mackenzie en arrêt maladie passe ses journées au café du coin en ressassant sa rupture avec sa Lola et l'enquête qu'on lui a classé Secret Défense. Un agent belge le contacte pour le recruter et lui propose de réenquêter sur son affaire inachevée. Mackenzie refuse.
Une chercheuse, Sandrine Monney, à Genève rapporte chez elle un dossier important qu'elle veut relire avant de la dévoiler. Elle se fait agresser dans la rue, son dossier est volé ; quelques minutes plus tard, elle meurt.
L'appartement de Mackenzie est cambriolé. Ce qui est inquiétant, c'est que ceux de 2 autres personnes et amis avec qui il avait bossé sur sa précédente enquête ont été visités aussi...
L'assistant de Sandrine, Stéphane, apprenant la mort de celle-ci, retourne au bureau pour récupérer le fameux dossier avant que quelqu'un d'autre ne le dérobe. Mais il n'y a plus rien. En sortant de l'immeuble, Stéphane meurt...
Nicolas Flamel écrit une lettre à un futur potentiel lecteur pour lui dévoiler un secret...

Toutes ses histoires sont liées et bien d'autres, mêlant ésotérisme, alchimie, science et enquête policière.
C'est une sorte de Da Vinci Code anti-Da Vinci Code, car toutes les ficelles obscurantistes, syncrétiques, sectaires, etc. y sont clairement démontées. Et ça fait du bien parfois parce qu'on a de plus en plus tendance à entendre parler de tout et n'importe quoi, théories du complot alambiquées, visites extra-terrestres millénaires, planètes cachées, prévisions de 2012, etc... et en regardant et écoutant bien, on s'aperçoit que c'est carrément n'importe quoi, qu'il n'y a pas de preuves, qu'ils retombent sur leurs pattes par des acrobaties incroyables, et que c'est plus de la propagande que de l'information.

Bref, c'est bien écrit, les dialogues sont très naturels, l'histoire bien ficelée, les personnages bien campés ; on passe un bon moment de lecture.



9 commentaires:

  1. Même s'il est avéré qu'il y a bien eu de sales complots dans l'Histoire, et qu'il en existe encore, je pense que la métaphore du complot qui fascine tant vient d'autre chose: en fait, le monde est devenu tellement complexe et difficile à appréhender, sa nature si férocement répressive et voué au culte de l'argent sans qu'on puisse parfois identifier le fonctionnement du système, que le citoyen lambda se trouve dans l'impossibilité de l'envisager dans sa globalité, sa totalité.
    il suffit de regarder le fonctionnement de la bourse: la différence entre l'argent réel et l'argent virtuel, les mouvements spéculatifs de masse, le jeu avec les dettes des pays, comment on enrichit une entreprise en licenciant. Si on ne s'accroche pas pour suivre, on est vite largué !
    D'où les insupportables experts de la télé qui nous décortique ça, sans qu'ils soient soupçonnables de parti-pris et de falsifications du réel, ben tiens !
    Un petit exemple:
    L'Union Européenne prépare un accord de libre-échange avec les Etats-Unis qui créera un marché unique. Qui le sait ? Qui en est saisi du point de vue démocratique et citoyen dans l'Union ? Personne: le Parlement est un parlement croupion, et c'est la Commission qui décide.
    Bref, quand ça arrivera, on se dira, "mais qui c'est qui nous a comploté ça ?". Alors que si nous étions informés, nous pourrions l'empêcher, ainsi que bien des âneries faites "pour notre bien".

    Le complot est ontologiquement capitalistique, et on se perd dans les ramifications de ce système.

    Je me fais mal comprendre, totalement épuised.

    dis-donc, Mad, ça va pas du tout, du tout !
    Tu te démulderises !!!

    RépondreSupprimer
  2. quand les poules auront des dents, je prendrai le temps de lire!!;-)

    RépondreSupprimer
  3. ha moi j'ai lu le rasoir d'Ockham! et j'ai aimé!
    mais là ça fait un mois que j'attends deja un livre! ici les librairies c'est galère et sans carte de crédit commander sur amazone est compliqué!
    mais vu que c'est une suite faut que je le trouve ...peut-etre en deuxième main quand je reviens ...
    Passe une belle journée gros bisous et merci d'étre là ...

    RépondreSupprimer
  4. Erick : En fait non je ne démulderise pas vraiment, cependant, parfois avec mon homme on se regarde des vidéos sur YouTube de gens ou bien d'émission de ce type, qui mélange tout et n'importe quoi : les religions, les francs-maçons, les aliens, les catastrophes naturelles, la fin du monde en 2012 ou 2036 ou 2052, la politique, un nouvel ordre mondial, l'antéchrist les prédictions et autres prophéties, et voilà t'y pas qu'ils embrouille le tout avec une bonne musique de film et quelques images tirées d'un peu partout en prétendant expliquer le pourquoi du comment en retombant toujours sur leurs pattes alors qu'ils n'ont rien expliqué du tout. Et moi ça me fait autant rire que peur, parce que je me dis qu'il y a des gens qui goberont des salades faites d'images vraies, truquées ou fictionnelles...

    Mab : OK ;)

    Nigloo : Ah bah déjà qu'elles n'ont plus d'yeux !!! :p

    Linda : Je lirai peut-être le Rasoir D'Ockham un de ces jours, mais ma pile de livres à lire semble ne jamais rétrécir et plutôt s'allonger :( :)

    RépondreSupprimer
  5. Je comprends ce que tu veux dire, Mad. Effectivement, il y a un ridicule flippant dans certaines "visions du monde", libres d'accès pour tous.

    RépondreSupprimer
  6. Oui voilà, c'est de ces "complots" là dont je parle, ceux qui n'ont vraiment ni queue ni tête :p et qui permettent aux vrais d'être encore mieux cachés !

    RépondreSupprimer
  7. Pareil je note ! j'aime les thrillers ésotériques ! :D

    RépondreSupprimer
  8. Lis-les peut-être dans l'ordre, c'est sûrement mieux que ce que j'ai fait :p

    RépondreSupprimer