mercredi 16 février 2011

Day 11 : Célébration

22 janvier, samedi.
Comme Jeff Jerome m'avait envoyé un message me disant que le Poe House and Museum serait exceptionnellement ouvert ce samedi de 12 à 16h, c'était évidemment à l'ordre du jour, en plus du diner à la Annabel Lee Tavern et de la Célébration de l'anniversaire d'Edgar Poe, le soir au Westminster Hall dont je vous avais parlé .
Nous avons préparé des sandwiches, car nous avions au départ prévu de passer tout l'après midi à Baltimore.
Mon homme est allé courir 2h sur un stade non loin de l'hôtel et, en début d'après-midi, nous sommes partis au Poe House and Museum. Un agent de police était dans sa voiture en face du musée, sûrement pour surveiller les alentours pendant que le musée était ouvert et que Nancy, la personne bénévole qui faisait guide ce jour là y était aussi. Il était sympa : on a failli prendre un sens interdit et il nous a fait signe que ce n'était pas dans le bon sens. Limite il rigolait :p :D bref, on a fait le tour pour trouver le bon bout de la rue :p
Nous voilà dans la maison baltimorienne de Poe, celle dont je vous parlerai dans la note de demain :(
Nancy nous reçoit et nous raconte l'historique de la maison et de la vie de Poe et de sa famille pendant cette période. Puis nous partons la visiter.
L'entrée qui était la salle de séjour :


La chaise de Poe.
La cuisine :


Une plaque qui se trouvait auparavant sur l'école en face de Westminster Hall : la Edgar Allan Poe School.

Un chambre, transformée en salle d'expo (une autre avant était transformée en salle vidéo où passait une vidéo justement réunissant plusieurs documentaires sur Poe.) :





Et là-haut une chambre sous les combles, sûrement celle de Poe :


En revenant dans l'entrée, Nancy m'a proposé de m'assoir sur le chaise d'Edgar Poe ; et là, j'vous dis pas l'émotion !!!



[mode hystérique on : Je me suis assise sur sa chaiiiiiiiise !!!!][/mode hystérique off]

En ressortant, comme il était loin des 16h, nous avons replanifié l'après-midi dans la voiture en mangeant nos sandwiches.
Hop, on passe voir l'endroit raté la veille, là où Poe avait reçu un prix littéraire, à la Latrobe House :


Bâtiment qui n'a pas changé depuis lors.


Ensuite, retour à l'hôtel où mon homme a travaillé et moi j'ai lu :)

Vers 15h45/16h, nous sommes repartis en direction de la taverne Annabel Lee.
On a eu un peu de mal à se garer, mais on a finalement trouvé. Le restau était presque rempli. Le patron nous reçoit et nous demande si on avait réservé... Non :/
Il nous trouve une table tout de même ; et j'ai appris plus tard que c'était celle réservée aux grands fans d'Edgar Poe !!! :)





J'ai commandé en apéritif un Fortunado, et mon homme une bière sans alcool (tolérance 0 alcool au volant aux US oblige)


Puis le plat, sous forme de sandwich, mais très différent de ce que l'on avait vu jusqu'à présent... et surtout SU-PER bon !!!



On s'est vraiment régalé. On n'avait même plus faim pour un dessert.

L'ouverture des portes du Hall se faisait à 18h30 et le début du spectacle à 19h. Jeff Jerome nous avait dit de nous présenter au chef de la sécurité, ce que l'on a fait :) Nos places étaient réservées, Jeff nous avaient offert l'entrée, comme pour le musée.
Que je vous le présente tout de même ; là c'est quand il nous a offert des T-shirts du musée. Il nous a vraiment gâtés !





La femme du "Chat noir".


Des bénévoles, qui étaient là la nuit du Poe toaster.




Plusieurs personnes que nous avions vues au restaurant étaient présentes au spectacle.
Le spectacle était composé d'un documentaire hommage à Vincent Price, pour son centenaire cette année. Vincent Price a joué dans de nombreux films mettant en scène des contes de Poe.
Ensuite une chorale est venue interpréter 3 chansons : une tirée du poème de Poe "The Bells", une autre qui était du Shakespeare, et une troisième adaptée du poème "The Raven".
Enfin, un one man show avec Grover Silcox qui, entre des réflexions comiques nous a récité "The Bells", "The Raven" et "The Tell-Tale Heart", quelle mémoire ! Et a animé une sorte de "jeu", faisant intervenir quelques personnes du public, avec en voix off Mark Redfield.





Après le spectacle, M. Jerome a fait un petit discours où il a même parlé de nous, venant de France pour Poe (du coup, après, plusieurs personnes sont venues nous féliciter :) ), et où nous avons appris l'horrible nouvelle : le Poe House and Museum allait sûrement devoir fermer très bientôt parce que la mairie avait, depuis juillet dernier, cessé de le financer !!! (ma note suivante sera entièrement là-dessus)
Nous avons ensuite porté un toast à Poe avec un petit verre de cidre jus de pomme.


Comme nous repartions le lendemain, nous avons remercier encore M. Jerome pour son accueil chaleureux et nous lui avons dit au revoir. Mais nous restons en contact via FB ; il faut répandre la nouvelle pour inverser le cours des choses !

Rentrés à la chambre, nous avons fait un petit photo-shot avec les t-shirts :p




9 commentaires:

  1. génial!!
    c'est le musée du début qu'il faut sauvé?
    super le resto! tu me donnes faim avec ton plat!!
    ils sont tous sympa les gens qui s'occupe du patrimoine de Poe?
    ici se soir

    un nuage de plasma se dirige vers la Terre et atteindra la planète dans la nuit de mercredi à jeudi. Si les conditions sont remplies, nous pourrions donc apercevoir une aurore boréale dans notre ciel!

    J'espère la voir si le ciel n'est pas trop couvert!

    bisous

    RépondreSupprimer
  2. Oui, c'est bien cette maison/musée là qu'il faut sauver ;)
    Et effectivement, tous les gens rencontrés autour de Poe étaient très sympathiques !!!

    ici c'est un peu couvert j'ai l'impression... Et puis la nuit, moi je dors, malheureusement pour cette aurore :/ enfin pour moi.

    RépondreSupprimer
  3. bin, y'avait pas grand chose qui se mangeait dans sa cuisine!!:))

    RépondreSupprimer
  4. Journée de festivités et d'émotions ! Je ne sais où habite Linda, mais les aurores ne sont visibles, sauf exception bien sur, que des hautes latitudes. Bonne nuit MAD !

    RépondreSupprimer
  5. Nigloo : Oui depuis le temps c'était périmé, alors ça a été remplacé :D

    leChant : La Belgique est pourtant reconnue comme pays plat. Tant pis pour nous les platoniciens (Ah ?! On ne dit pas comme ça ?! :D)

    RépondreSupprimer
  6. L'émotion est au rendez-vous tous les jours, quel voyage et quels souvenirs, de quoi écrire un bon bouquin!

    RépondreSupprimer
  7. Mab : Un jour peut-être écrirai-je un récit de mes périples :D

    RépondreSupprimer
  8. Mode rattrapage toujours.

    En fait tout ça est très émouvant.
    Tu as l'air radieuse dans la maison de Poe, ça a du être une sensation d'une force hallucinante !
    Et quand tu es dans sa chaise, tu as l'air... extatique !
    Comment ne pas l'être ?
    J'ai même l'impression que tu essuies une larme ? ;-)

    Te voir dans un tel bonheur (c'est plus que de l'hystérie fan-attitude !!!) fait plaisir aux mirettes, je te jure.

    Et puis quel honneur et quel bonheur de connaitre un homme comme Jeff Jerome. Un spécialiste de Poe, comme toi, conservateur de son musée, presque "intime" de l'ancien occupant des lieux...

    On ne le connaissait ni d'Eve ni d'Adam, mais tu nous a déjà appris à l'apprécier et le respecter au travers de tes récits et description.
    Thanks !

    RépondreSupprimer
  9. Oui c'est vrai, une larme ou deux se sont échappées quand j'étais sur la chaise...
    M. Jerome est quelqu'un de vraiment, vraiment gentil et serviable. Il nous a accueillis à bras ouverts, il était content que nous soyons là, je crois aussi qu'en cette période pas très facile (la fermeture éventuellement prochaine du musée) ça lui a fait plaisir de voir des "Poe fans" venir de loin :)

    RépondreSupprimer