samedi 12 février 2011

Day 8 : Poe's birthday

19 janvier, mercredi.
Minuit.
Nous attendons dans le noir le Poe Toaster.




Des gens sont tout autour du cimetière depuis un moment déjà, à l'attendre aussi, mais dans le froid. Au plus fort, il y a eu 20 à 25 personnes devant les grilles du cimetière.
Nous n'avons pas attendu longtemps avant qu'un Poe Toaster d'apparence authentique ne se présente. C'est mon homme qui l'a repéré, à la grille d'entrée du Hall.
Vite, tout le monde court dans le noir pour se réunir devant la fenêtre d'où l'on voit la tombe de Poe, celle de l'arrière. Moi qui ne connais pas bien les lieux, je cours droit dans une vitre, ce qui me projette violemment en arrière. Un peu sonnée, je continue quand même, alors que Jeff Jerome s'inquiète après m'avoir vue valser dans le couloir.
Direction donc la fameuse fenêtre où on observe notre Poe Toaster faire son rituel : déposer 3 roses rouges et un bouteille de cognac à moitié pleine. Mais voilà, il n'a pas pris le chemin habituel et se montrait trop au spectateurs... et en plus il n'a pas le signe secret du vrai Poe Toaster. Il repart, on le suit de l'intérieur. Il se montre décidément trop au public... et repart dans une limousine blanche extra-longue... Éclats de rires dans l'église !
(je n'ai pas pris de photos des toasters, mon appareil était resté à ma place d'observation, dans le noir, 'valait mieux ne pas l'emmener de risque de l'écraser contre un vitre :p et de toute façon, il était recommandé de ne pas photographier ni déranger le Poe Toaster, si c'était le vrai)

De retour à nos postes depuis peu, un deuxième Poe Toaster arrive, d'apparence plus jeune dans la démarche, mais dont le visage était complètement recouvert, un peu comme l'homme invisible :p
Même chemin que le précédent. Nous allons tout de même voir son rituel. Manque toujours un petit quelque chose (que j'ignore). Quelques personnes le suivent lorsqu'il sort du cimetière. D'après Jeff Jerome, ce serait une femme, question de démarche.

Plus tard, un 3ème Poe toaster, sans conteste un faux aussi, puisque c'est une femme, habillée normalement, qui vient. Pourtant elle a failli prendre le bon chemin, mais quelque chose l'en a empêché. Rituel à nouveau que nous suivons tous à travers la fenêtre.

Le doute s'est installé quand, plus tard, alors que la fatigue commençait à se faire sentir, la personne en poste à la fameuse fenêtre sur l'arrière nous appelle : quelqu'un s'approchait de la tombe. Mystère quant à la façon dont il est entré. Personne ne l'a vu, ni à l'intérieur, ni à l'extérieur !
Malheureusement, le signe secret n'y est pas, et Jeff l'aurait "reconnu", il veille tous les 19 janvier depuis 1977.

Vers la fin de la nuit, une douzaine, puis une dizaine, puis une demi-douzaine de personnes restaient à guetter dehors.
Une équipe de 2 journalistes presse (Associated Press) est venue à Westminster Hall et Jeff nous a demandé si on voulait bien être interviewés. On a dit oui et ils sont venus nous poser quelques questions ;)
Vers 5h30, Jeff Jerome a déclaré la veille terminée et est sorti accompagner les autres guetteurs sur la tombe de Poe. Il nous a dit qu'on pouvait rester à l'intérieur si on voulait, mais nous sommes sortis aussi. Une petite foule, ainsi que les 2 journalistes étaient là, sur l'emplacement où fut enterré Poe la 1ère fois, déposant roses et lettres.



Puis un petit tour vers l'actuelle tombe, où une lumière violente nous attendait. Quelques minutes de recueillement





puis on sort et découvre que la vive lumière était celle de journalistes télé (abc 2 News) qui faisaient un reportage sur la veillée et le Poe Toaster qui n'était pas venu. Quand Jeff Jerome leur a dit qu'on était Français et qu'on était venu pour Poe, la journaliste a voulu nous interviewer aussi. Je vous remets la vidéo :


Nous sommes ensuite rentrés, il était environ 6 heures du matin. Nous avons dormi 2-3 heures, puis petit-dèj', puis re-dodo.
La journée s'est ensuite passée à l'hôtel. Mon homme a travaillé sur sa formation, et moi j'ai lu et je me suis reposé, surtout les genou, épaule et tempe droits qui étaient tout meurtris :/





Expérience mystérieuse, pleine d'adrénaline, dans une ambiance joyeuse et sombre à la fois (l'église de nuit dans l'obscurité, c'est quelque chose), et qui n'est pas donnée à tout le monde !
Ce fut un grand privilège d'y participer, de l'intérieur, et ce même si le vrai Poe Toaster n'est pas venu.
C'était un honneur d'y être !

10 commentaires:

  1. Ah cela oui, cela a du être une étrange et excitante expérience ! Mais peut-être pas au risque de t'y briser les os quand même !

    RépondreSupprimer
  2. Après, je faisais plus attention tout de même :D

    RépondreSupprimer
  3. j'ai souvent passé des nuits dans les cimetières mais pas avec autant de monde lolll j'aime le calme qu'il y a ...
    Il ne viendra plus sur la tombe! il est mort! il a rejoint Poe ...
    bisous
    tiens d'hab je te met peu de poéme en comms
    mais cette fois t'en aura un ...


    Le coucher du soleil romantique

    Que le soleil est beau quand tout frais il se lève,
    Comme une explosion nous lançant son bonjour !
    - Bienheureux celui-là qui peut avec amour
    Saluer son coucher plus glorieux qu'un rêve !

    Je me souviens ! J'ai vu tout, fleur, source, sillon,
    Se pâmer sous son oeil comme un coeur qui palpite...
    - Courons vers l'horizon, il est tard, courons vite,
    Pour attraper au moins un oblique rayon !

    Mais je poursuis en vain le Dieu qui se retire ;
    L'irrésistible Nuit établit son empire,
    Noire, humide, funeste et pleine de frissons ;

    Une odeur de tombeau dans les ténèbres nage,
    Et mon pied peureux froisse, au bord du marécage,
    Des crapauds imprévus et de froids limaçons.

    Charles Baudelaire, tiré de Les épaves (1866).

    RépondreSupprimer
  4. Aurais-tu des info top secrètes sur le Poe Toaster ? :p
    C'est dingue comme ce poème commence bien et finit dans le sombre et le froid...

    RépondreSupprimer
  5. un beau souvenir complètement fou, un beau souvenir original et exceptionnel ! tu l'as fait !

    RépondreSupprimer
  6. Oui ! C'est vrai que c'est quelque chose d'assez exceptionnel ! :)

    RépondreSupprimer
  7. le mystère sied a Poe ... s'il n'a jamais voulu ce faire connaitre au grand jour c'est pas moi qui vais dire qui c'est ...
    n'empèche que Poe et lui ont du rigoler de vous voir comme ça attendre sa venue
    pour le poème t'en connait beaucoup de Baudelaire qui sont joyeux? mais j'aime ce coté sombre ... je l'ai aussi mais ne sait pas l'exprimer d'aussi belle façon ...
    bonne nuit miss

    RépondreSupprimer
  8. Je crois que de là où il est Poe aime bien ce rituel mystérieux et peut-être aussi cette fin et cette attente :)

    Pour le poème oui, ce qui m'étonnait le plus, c'était son début :D

    RépondreSupprimer
  9. Ca a du être une émotion impressionnante et singulière, comme on n'en ressent que quelques fois dans sa vie. Rien qu'à te lire, on dirait presque de la fiction !
    Un peu comme si vous étiez entré dans un livre de Poe... ?

    J'aime ce sens de l'instant: vous étiez une vingtaine dans le monde à guetter ce moment. C'est un effort démesuré, et passionné.

    Par contre le vlan dans la vitre, ça détonne !
    :-D ! Une vraie fiction, te dis-je ! Vous n'étiez pas dans le monde réel, mais dans un bouquin !

    RépondreSupprimer
  10. Oui, j'étais tellement prise dedans que j'ai pas vu la vitre ! :D

    RépondreSupprimer